Search
mercredi 18 juil 2018
  • :
  • :

L’Etat veut redynamiser les villes et bourgs-centres du département

image_pdfimage_print
(photographie Google maps)

(photographie, mairie de Bruyères, Google maps)

Pierre Ory, Préfet des Vosges, et François Vannson, Président du Conseil Départemental des Vosges ont lancé officiellement le dispositif « revitalisation des bourgs-centres » ce vendredi à la préfecture des Vosges.

A cette occasion a eu lieu la signature des conventions liant l’État, le Conseil départemental des Vosges et les communes lauréates et leurs intercommunalités en présence des 22 communes prioritaires identifiées dans ce dispositif.

Cette signature était suivie d’une conférence de Jean-Yves Chapuis, consultant en stratégie urbaine et intervenant dans le cadre du dispositif sur : « Comprendre l’évolution des modes de vie pour mettre en œuvre des projets de revitalisation des bourgs-centres efficaces et singuliers ».

Pourquoi une politique de revitalisation des bourgs-centres ?

Le désinvestissement des cœurs des villes et bourgs-centres par les habitants, commerces et services est un phénomène qui existe dans les Vosges comme à l’échelle nationale. S’attaquer à ce phénomène de renouvellement urbain peut s’avérer long, coûteux et complexe. Il implique une forte mobilisation des collectivités et des différents acteurs des territoires. C’est pourquoi le Département et l’Etat se mobilisent fortement pour redynamiser les villes et bourgs-centres du département. Il s’agit de favoriser la mise en œuvre d’une approche globale afin d’inscrire les bourgs centres dans une logique d’attractivité du territoire et de renforcer leur rôle de centralité et notamment de reconstruire une image positive sur la base d’une reconquête de leur centre ancien.

5 communes retenues : Bruyères, Darney, Rambervillers, Raon-l’Etape et Xertigny

L’ambition du dispositif est de soutenir 3 communes tous les 18 mois et 22 bourgs-centres du département à un horizon de 10 ans. Ce dispositif permettra aux collectivités lauréates de bénéficier d’aides financières du Département et de l’Etat sur le financement d’un poste de chef de projet bourg-centre, sur les études pré-opérationnelles et les investissements qui en découleront.

Le premier appel à projets a été lancé en septembre 2017 et 5 communes (au lieu des 3 prévues initialement) ont été retenues en 2018 au regard de la qualité de la démarche et/ou des enjeux du territoire, à savoir : Bruyères, Darney, Rambervillers, Raon-l’Etape et Xertigny.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.