Search
vendredi 21 sept 2018
  • :
  • :

Les facteurs toujours en grève à Epinal

image_pdfimage_print

P1440121Une quinzaine de facteurs sont toujours en grève à Epinal. Ils protestent contre la réorganisation des tournées imposée par la direction. Celle-ci veut supprimer 10 tournées sur trois bureaux : d’Epinal, Pouxeux et Darnieulles.

Les facteurs en grève craignent aussi une suppression de la pause méridienne payée. Ils disposent actuellement d’une pause méridienne de 20 minutes. La direction veut imposer aux facteurs une pause méridienne de 3/4 heure non rémunérée.

C.K.N.




3 réactions sur “Les facteurs toujours en grève à Epinal

  1. Micky88

    J’ai fait un rêve !

    On nous rendait nos facteurs d’antan…

    Oh, il n’y a pas si longtemps… Je m’en souviens encore.

    Mon facteur avait un vélo avec 2 sacoches accrochées à l’arrière du porte-bagage et une sur le guidon.
    Il glissait des enveloppes dans des boîtes aux lettres toutes différentes, les confiait aux voisins, au boulanger ou au boucher en l’absence de leurs propriétaires. Il avait des consignes et n’oubliait jamais.

    Il savait tout de sa tournée, tout de ses clients, il discutait avec chacun, il conseillait, donnait un avis, serrait des mains, embrassait le petit dernier.

    Il se méfiait du chien qui l’attendait derrière la clôture mais caressait le chat qui l’accueillait.

    Il buvait un café ici, un p’tit blanc là-bas, s’arrêtait au PMU. Il donnait à ceux attablés devant un verre ou debout au bar, les courriers qu’il avait pour eux.

    Il souriait mon facteur, il était important, il était heureux.

    Son métier c’était une vocation, un sacerdoce, d’ailleurs son père et son grand-père étaient déjà les facteurs du coin. Il a juste repris la tournée et la bicyclette jaune.

    C’était le temps où les timbres se payaient en centimes de Francs, où les courriers mettaient 24 heures, rarement 48 heures…

    Aujourd’hui le moins cher des timbres est à plus de 5 Francs, les courriers mettent rarement 48 heures et encore plus rarement 24 heures.

    Le courrier d’ailleurs, ce ne sont plus que des factures, de la publicité ou des emmerdements.
    La famille, les amis n’écrivent plus. Ils skypent, ou ils envoient des courriels.

    Le brave facteur est devenu officiellement assistante sociale contre rémunération par les bénéficiaires, coursier, inspecteur du permis de conduire, spécialiste en véhicules électriques et que sais-je encore ?

    En échange il va laisser des paquets de courriers à des endroits où les destinataires iront les chercher eux-mêmes et pas le samedi puisqu’il n’y aura plus de tournée.
    Pourquoi ne pas les laisser au bureau de poste finalement ?
    A ben oui, il va fermer et puis c’est vrai, il n’est ouvert qu’aux heures où on travaille, comme l’administration.

    Il n’a plus le moral mon vieux facteur quand il voit les « gamins » qui l’ont remplacé, effectuer toutes ces tâches en oubliant la principale : tendre la main aux gens avec une lettre au bout des doigts et un sourire sur le visage.

    Ils sont si inquiets et si tristes nos facteurs de 2018.

    Et ils n’ont même plus le droit de boire un p’tit coup pour se redonner du courage ou oublier tout ça !

    P… de temps !

    répondre
    1. Jean

      Bonjour Micky88

      bien sympa à lire votre playdoyer pour le facteur »d’avant » j’y adhère totalement.
      Petit hic aujourd’hui la mondialisation ou plus simplement la recherche absolue de la rentabilité a tué tout ces beaux principes que vous avez énoncés…
      Hier une lettre pouvez ne mettre qu’un jour pour traverser la France, aujourd’hui même affranchie au tarif prioritaire ( qui entre nous est une escroquerie notoire) la même lettre met dix jours voire plus pour le même trajet! Faut vraiment y être contraint pour y recourir

      répondre
      1. GUIZONNIER

        ce qui fait ‘autant plus regretter un passé que s’acharnent à détruire, pour le simple profit, les lobbies, les lointains actionnaires, bref, tous ceux qui ne font QUE pour leur INTERET…

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.