Search
lundi 24 sept 2018
  • :
  • :

Epinal veut redynamiser la galerie Saint-Nicolas Le taux de vacances est de 60%

image_pdfimage_print

galerie-saint-nicolas-centre-villeSituée en plein centre-ville d’Epinal, la galerie Saint-Nicolas d’Epinal n’attire pas les commerçants. Lors du dernier conseil municipal, les élus ont voté un pacte d’engagement pour aider les commerçants de la galerie Saint-Nicolas d’Epinal.

La galerie Saint-Nicolas d’Epinal ne séduit plus. Elle connaît actuellement un taux de vacance commerciale important, bien supérieur à celle du reste du centre-ville spinalien. Elle doit faire face à une baisse de son attractivité. Le taux de vacances est de 60% (11 commerces occupés et 17 vacants) quant il est de 7% en centre-ville d’Epinal.

Une structure privée

« Il faut tout d’abord rappeler que la galerie Saint-Nicolas est une structure privée, de gestion privée, pour laquelle aucune entité publique ne doit et ne peut s’intégrer. La ville d’Epinal a donc réfléchi à différents moyens d’agir pour la galerie tout en respectant la liberté du commerce, la libre concurrence et la gestion privée de cet espace commercial » commente le maire, Michel Heinrich.

Aider les commerçants à s’installer dans la galerie

La ville d’Epinal a ainsi mené une étude pour déterminer les forces et faiblesses de la galerie Saint-Nicolas. Après une réunion avec les différents acteurs, il a été décidé de constituer un Pacte pour développer l’attractivité de la galerie Saint-Nicolas.

Le conseil municipal du 5 octobre dernier avait déjà approuvé la constitution d’un fonds de soutien à destination des nouveaux commerçants s’installant au sein de la galerie Saint-Nicolas. Grâce à ce nouveau Pacte, le montant du loyer sera négocié avec le propriétaire.

C.K.N.

(photo google maps)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.