Search
dimanche 21 oct 2018
  • :
  • :

Charmes – Le sommeil des enfants et des adolescents

image_pdfimage_print

20180612_181233Une conférence s’est déroulée ce mardi soir dans la salle polyvalente du collège Maurice Barrès de Charmes sur le thème du sommeil des enfants et des adolescents. Elle était organisée en partenariat avec Marie Remy coordinatrice du REP, Marylène Amet principale adjointe, Jérémy Ansart agent DSL à la Fédération médico social (FMS),  les collectifs Toi, Moi, Nous  » de Charmes et  » Ciseau  » de Vincey. 

20180612_181239Ce temps d’échange était animé par le docteur pédiatre Pascal Garnier. A l’origine, c’est un constat des enseignants qui ont remarqué que les élèves fatiguent facilement en étant en classe.

C’est pourquoi des actions ont été mises en place. Dernièrement des parents sont allés à la rencontre de mamans à la sortie des écoles pour réaliser un micro-trottoir avec l’aide de questions avec pour exemple : « que font vos enfants avant de dormir ? “, mais aussi “ se réveillent-ils facilement la nuit ?” Le docteur Pascal Garnier a travaillé longtemps dans le domaine du sommeil, il travaille aujourd’hui dans un CMPP, c’est un lieu d’écoute, de prévention et de soins qui s’adresse aux enfants et aux adolescents jusqu’à 20 ans qui éprouvent des difficultés. Il a aussi été médecin en libéral.

Les troubles du sommeil peuvent apparaître dès la petite enfance. Le sommeil se modifie de façon profonde entre les premiers mois de la vie et l’adolescence. Les troubles du sommeil sont fréquents chez l’enfant, mais une bonne acquisition du sommeil est notamment indispensable au bon développement cérébral. Chaque année, les enfants entre 3 et 10 ans perdent 10 minutes de sommeil par nuit. Cette diminution progressive du temps de sommeil est liée à un retard progressif de l’heure du coucher et au décalage du rythme des parents qui veulent profiter de leurs enfants le soir.

Difficulté à se concentrer

20180612_184447Les enfants sont par ailleurs dissipés, ont du mal à se concentrer sur une tâche en classe. Chez l’enfant, les troubles du sommeil peuvent être le plus souvent liés à une circonstance particulière et temporaire. C’est lorsque l’enfant ne « dort pas » ou qu’il ne s’endort pas que la cause est le plus souvent liée à une inadéquation entre le rythme imposé par les parents et les besoins de l’enfant. C’est la dramatisation des troubles et l’angoisse des parents qui peuvent suffire à perpétuer le symptôme. Habituellement, c’est via 2 à 3 entretiens avec l’enfant et les deux parents que l’ont peut comprendre le rythme, mais aussi les habitudes de la famille, et ainsi d’identifier le problème rencontré. Le diagnostic sera facilité si les parents remplissent un agenda du sommeil.

Les problèmes rencontrés peuvent être liés au mode de vie de l’enfant, mais aussi aux conditions de l’endormissement (lumière, présence, musique, nounours ou doudou, présence d’un parent,…), à un excès de liquide ingéré avant le coucher, aux coliques du nourrisson, ou à l’absence de limites (lorsque vers 2 ou 3 ans l’enfant affirme son autorité).

Les enfants ont perdu 15 à 20 minutes de sommeil par nuit

Selon une étude réalisée par le ministère de l’Éducation nationale, révélée par le journal “ Le Parisien “, les élèves de grande section de maternelle et de CP ont perdu 15 à 20 minutes de sommeil par nuit. L’étude a porté sur près de 800 enfants.

Il y a notamment le problème de l’utilisation des écrans notamment avant d’aller dormir beaucoup ont aussi un accès illimité à toutes sortes d’écran : tablette, ordinateur et smartphone avec accès internet et aussi télévision et console de jeux vidéo. Certains regardent des programmes qui ne sont d’ailleurs pas adaptés à leur âge. Le CSA avait d’ailleurs réalisé une campagne télévisé pour mettre en garde les parents contre les dangers de certains programmes télévisé et leurs conséquences. Pourtant, on sait, qu’un bon sommeil de qualité et en quantité suffisante est indispensable pour le bon apprentissage des enfants à l’école.

L.D

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.