Search
mercredi 15 août 2018
  • :
  • :

Tabac : Les patchs pour arrêter de fumer, désormais remboursés !

image_pdfimage_print

non-smoking-Chaque année, le tabac fait 6 millions de décès dans le monde. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) estime que ce chiffre pourrait dépasser les 8 millions en 2030 si aucune mesure d’urgence n’est prise. Depuis le dimanche 20 mai, les patchs anti-tabac NicoretteSkin sont remboursés à 65 % par l’Assurance Maladie. Une mesure prévue dans le plan Prévention présenté par la ministre de la Santé Agnès Buzyn pour lutter contre le tabagisme.

En France, on compte près de 17 millions de fumeurs selon un rapport de 2017 et le tabac provoquerait près de 73 000 décès chaque année dont 44 000 par cancer.

600 décès chaque année dans les Vosges

tabac-vosgesLe département des Vosges n’est pas épargné. Avec 31,3% des 15-75 ans qui consomment du tabac, il fait partie de la région où l’on compte le plus de fumeurs. La moyenne en France est de 28,1%. Un chiffre inquiétant qui provoquerait plus de 600 décès chaque année dans les Vosges.

Les substituts nicotiniques seront remboursés

Pour lutter contre le tabagisme, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé une nouvelle mesure car, si fumer peut coûter cher, arrêter de fumer a aussi un coût. Désormais, les substituts nicotiniques seront remboursés pour toute personne souhaitant arrêter de fumer. Depuis le dimanche 20 mai 2018, les chewing-gums et des patchs à la nicotine NicoretteSkin sont pris en charge à 65 % par l’Assurance Maladie, le reste par la mutuelle. NicoretteSkin et Nicotine EG seront tous deux proposés au tarif unique de 14,4 euros pour Nicotine EG et 28,88 euros pour NicoretteSkin.

D’ici la fin de l’année 2018, cette prise en charge va remplacer le forfait de 150 euros par an et par personne.

Faciliter le sevrage tabagique

L’objectif de cette mesure est de faciliter le sevrage tabagique pour les Français et les Françaises qui en expriment le désir. Il suffira d’une prescription pour se voir délivrer les médicaments concernés, sans avance de frais.

Le prix du parquet de cigarette a déjà augmenté à plusieurs reprises. Il devrait atteindre les 10 euros en 2020. Ces mesures semblent fonctionner. Le marché du tabac a reculé de 8 % pour les cigarettes, 14 % pour le tabac à rouler par rapport à 2017. Dans le même temps, la vente de substituts nicotiniques a augmenté de 11 %.

thumbnail_VosgesInfos_Tabac« Moi(s) sans tabac » : des actions de proximité

D’autres mesures sont inscrites dans le premier plan prévention comme l’intensification de l’opération « Moi(s) sans tabac ». Chaque année de nombreuses actions sont proposées dans les villes, comme par exemple les défis collectifs. Après 30 jours d’abstinence, la dépendance est bien moins forte et le fumeur a 5 fois plus de chance d’arrêter de fumer. A vous de relever le défi ! cela ne coûte plus rien d’essayer.

 

 

Renseignements :

https://www.ameli.fr/vosges/assure/sante/themes/tabac/risques-tabagisme

https://www.ameli.fr/vosges/assure/remboursements/rembourse/medicaments-vaccins-dispositifs-medicaux/prise-charge-substituts-nicotiniques




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.