Search
dimanche 23 sept 2018
  • :
  • :

La Région Grand Est fête le Mois de l’Europe

image_pdfimage_print
Lancement_Mois_Europe©Region_Grand_Est_1

Lancement_Mois_Europe©Region_Grand_Est_1

François Werner, Vice-Président de la Région Grand Est en charge de la Coordination des politiques européennes, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a officiellement lancé l’édition 2018 du Mois de l’Europe 2018, ce lundi 30 avril 2018, au sein de la brasserie artisanale Hoppy Road de Maxéville, qui a bénéficié d’un cofinancement de l’Union européenne.

thumbnail_Lancement_Mois_Europe©Region_Grand_Est_2Le Mois de l’Europe, est coordonné par la Région, en étroite collaboration avec les quatre Centres d’Information Europe Direct (CIED), relais officiels d’information sur l’Union européenne en Grand Est.

De nombreuses manifestations labellisées Mois de l’Europe 2018 se tiendront du 1er au 31 mai prochains dans tout le Grand Est. Ce programme d’animations, consultable sur le site : www.grandest.fr/moiseurope2018, a été conçu pour promouvoir les valeurs européennes et l’impact de l’Europe dans le quotidien de chaque citoyen.

François Werner a rappelé l’importance particulière de cette nouvelle édition dans un contexte de redéfinition des futures politiques européennes et à l’approche des élections européennes, « d’importants débats et concertations publiques, se déroulent d’ores et déjà et dérouleront d’ici la fin de l’année. Il est essentiel que le Grand Est, avec ses partenaires, soit pleinement présent dans celles-ci et se donne les moyens de faire entendre ses atouts au niveau européen ».

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est : « L’Europe est au cœur de l’engagement et de l’action du Grand Est, c’est autant une volonté qu’une nécessité, nous devons trouver des solutions adaptées pour faciliter développement de nos territoires, rendre les réalisations de l’Europe encore plus concrète, encore plus proche, encore plus efficace pour nos concitoyens, mieux leur faire comprendre la besoin de construction européenne. Mon ambition est de faire du Grand Est la Région européenne française. »

Le Mois de l’Europe est l’occasion de valoriser les projets cofinancés par les fonds européens sur le territoire dans le cadre de visite dans l’ensemble des territoires de la région.

Ces crédits européens sont essentiels et permettent de soutenir des domaines clefs tels que la recherche et l’innovation, le numérique, le développement économique, la transition énergétique, la protection de la biodiversité, l’emploi ou encore l’inclusion professionnelle et la formation. Ils portent également de forts enjeux démocratiques, tant ceux-ci illustrent concrètement les apports de l’Union Européenne dans les territoires.

La brasserie artisanale « Hoppy Road », un projet soutenu par le Fonds européen de développement économique régional (FEDER) : Créée en 2016, à Maxéville le projet de micro-brasserie Hoppy Road, ou route houblonnée, a bénéficié d’un financement du Fonds européen de développement économique régional (FEDER) pour les PME et entreprises créatrices d’emploi pour l’achat de matériel et l’acquittement des charges et salaires des 3 postes créés. Hoppy Road propose à la commercialisation des bières européennes et américaines, mais aussi des productions locales et uniques intégrées dans le tissu économique local. Cette offre commerciale s’accompagne de créations éphémères, les capacités de production de plus de 1800 litre par brassin de bière produite permettant d’étoffer l’offre au fil des demandes.

Autorité de gestion de sept programmes européens, la Région Grand Est gère en effet plus de 1,4 milliard d’euros au titre des fonds européens (605 M€ au titre du fonds européen de développement régional FEDER, 165 M€ de  fonds sociaux européens (FSE) et 14 M€ d’Initiative pour l’Emploi des Jeunes IEJ, abondés par autant de FSE, ainsi que 650 M€ de fonds européen agricole pour le développement rural).

La Région est également autorité de gestion du Programme Interreg VA Rhin Supérieur (109 M€), préside l’autorité de gestion du Programme Interreg VA Grande Région (140 M€) et participe au programme INTERREG VA France Wallonie Vlaanderen (170 M€).

Quelques temps forts du Mois de l’Europe

Ainsi, à l’occasion du Mois de l’Europe, la Région organise, au sein de ses locaux, des film-débats sur la thématique de l’Europe à destination de lycéens : le 14 mai à Strasbourg, le 17 mai à Châlons-en-Champagne et le 24 mai à Metz. A l’issue des projections, un débat portant sur le thème : « Démocratie et Europe : parlons-en » réunira des élus régionaux, des membres du Conseil régional des Jeunes du Grand est et des lycéens. Cette action permettra aux lycéens de participer activement au Mois de l’Europe, de faire part de leur vision de l’Europe et d’être davantage sensibilisés aux valeurs européennes.

Du 30 avril au 25 mai prochain, la Maison de la Région de Strasbourg accueillera l’exposition « L’Europe à l’affiche. Les collections du Signe », une sélection de pièces sur le thème de l’Europe proposé par le Signe, centre national du graphisme, à Chaumont (vernissage le 14 mai à 17h30).

Dans le cadre du Mois de l’Europe et de l’année européenne du patrimoine culturel, la Région publiera un dépliant proposant un aperçu des projets culturels européens du Grand Est, disponible tout au long de l’année 2018. Une version interactive sera également téléchargeable sur le site : www.grandest.fr/moiseurope2018 .

La Région Grand Est organise en outre un concours à destination des écoles d’art, de design et de graphisme de l’enseignement supérieur de la région, pour créer une nouvelle charte graphique pour le Mois de l’Europe.

 

Les quatre Centres d’Information Europe Direct organisent également, durant tout le mois de mai, un concours photo ouvert au grand public sur la thématique du patrimoine culturel. Les trois gagnants se verront offrir un voyage sur mesure en Europe (1er prix), un week-end en Europe (2ème prix) et un Polaroid (3ème prix),

–          un concours organisé sur l’ensemble du territoire en lien avec les lycées, les collèges et les écoles d’art, permettant de décliner une figure emblématique et ludique de l’Europe par la création d’un costume de mascotte, de goodies ou de photos,

–          l’opération « Ticket d’or » récompensera la personne qui découvrira, caché dans les spécialités culinaires locales, un ticket d’or à l’effigie de l’Europe.

Par ailleurs, à l’image des Journées européennes du Patrimoine et à raison d’une visite par département du Grand Est, le grand public se verra ouvrir les portes de structures et sites dont les projets sont cofinancés par l’Europe en Grand Est tout au long du mois de mai. On peut citer notamment la visite d’un centre de valorisation des déchets industriels en Champagne-Ardenne, la découverte de travaux d’aménagements forestiers en Lorraine ou encore une rencontre avec une équipe associative au service des particuliers et de l’insertion en Alsace. Les inscriptions se feront sur la page Facebook : www.facebook.com/europeenGE

Enfin, la Région participera cette année encore aux Journées Portes Ouvertes du Parlement européen, le 10 juin prochain, à Strasbourg.

Le Mois de l’Europe en ligne

L’ensemble du programme du Mois de l’Europe a été conçu dans un esprit « collaboratif ». En effet, la Région a accompagné les structures désireuses de mettre en place des actions et/ou événements européens sur leur territoire, en mettant à leur disposition des outils en ligne sur le site :www.grandest.fr/moiseurope2018. On y trouve notamment :

–          une boîte à idées permettant d’aider à l’organisation d’actions ou d’événements européens,

–          un kit de communication personnalisable pour les structures participantes,

–          un agenda en ligne regroupant l’ensemble des actions inscrites au Mois de l’Europe 2018 (clôture des inscriptions début mai).

La Région Grand Est fait également bénéficier les structures participantes à la campagne de communication globale du Mois de l’Europe, par une présence dans les médias et sur la page Facebook dédiée à l’événement : www.facebook.com/europeenGE

Quelques repères historiques

Le mois de mai revêt une signification particulière dans l’histoire de la construction européenne. En effet, c’est le 9 mai 1950 qu’a eu lieu la « Déclaration Schuman », proposant la création de la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier, alors qu’avait été signé un an plus tôt (le 5 mai 1949) le traité de création du Conseil de l’Europe, installé à Strasbourg.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.