Search
samedi 21 juil 2018
  • :
  • :

39 nouveaux internes accueillis à l’hôpital d’Epinal

image_pdfimage_print
accueil-internes (10)

Les centres hospitaliers d’Epinal et de Remiremont ont accueilli presque simultanément dans les deux établissements, la nouvelle de promotion d’internes. Le centre hospitalier d’Epinal accueille 39 internes dont 15 en filière de Médecine Générale et 24 en filière de Spécialité. A Remiremont, le centre acueille 14 internes dont 10 en filière de Médecine Générale et 4 en filière de Spécialité.
(photographies Michel Conraud)

Au sein de l’IFSI d’Epinal, a eu lieu une cérémonie à l’occasion de l’arrivée de nouveaux internes à l’hôpital d’Epinal.  Eric Sanzalone accompagné par Michel Heinrich Maire d’Epinal et président du Conseil de Surveillance et par le Dr Esnault, vice-président de la Commission Médicale d’Etablissement d’Epinal, ont accueilli les nouveaux internes. Les différents services étaient ensuite présentés aux internes qui ont pu profité d’un moment d’échange avec les responsables de structure interne.

La nouvelle réforme du 3ème cycle de formation, entrée en vigueur le 1er novembre 2017, a modifié la structuration de la maquette des études de médecine. Elle spécialise les parcours de formation de Médecine générale et de Médecine de Spécialités en définissant les critères de formation et d’agrément de leur lieu de stage spécifiques à chacune des filières. Cette réforme a une incidence importante notamment sur le nombre et le profil des futurs jeunes médecins accueillis dans les établissements vosgiens.

Au CH d’Epinal, ils seront 39 internes dont 15 en filière de Médecine Générale et 24 en filière de Spécialité. Au CH de Remiremont on dénombre 14 internes dont 10 en filière de Médecine Générale et 4 en filière de Spécialité.

Les établissements ont des atouts à valoriser auprès de ces jeunes futurs médecins comme la taille des équipes et des services qui favorise la proximité avec le maître de stage ainsi qu’une immersion active à l’activité du service et de ses pratiques. La proximité avec les autres chefs de services permet une vision globale de l’activité d’un établissement de santé.

Les besoins de la population locale sont bien connus notamment grâce à un réseau de soins local qui facilite les interactions entre les praticiens : spécialistes à l’hôpital, spécialistes en ville et médecins de ville.

Pour le médecin et l’établissement, l’accueil des internes valorise les activités de l’hôpital, l’expertise et la technicité du praticien. Il renforce également le travail en réseau et le lien entre l’université, le coordinateur de la discipline qui est aussi un Professeur des Universités-Praticien hospitalier (PUPH).

Cette particularité va dynamiser le service par la qualité et l’actualisation de ses pratiques. L’accueil des internes est un investissement en termes de temps et de disponibilité pour un retour de contribution à l’activité du service, la vitrine des savoir-faire et de la technicité d’un établissement et de ses praticiens, mais aussi un outil de connaissance d’un établissement, ses activités et son environnement. C’est aussi un excellent baromètre de la dynamique d’un service et un outil de recrutement des futurs professionnels de demain. Les internes sont les futurs médecins de nos territoires !

Des efforts vont également être menés pour accueillir les internes dans les meilleures conditions. C’est pourquoi la construction d’un nouvel internat adossée au nouvel hôpital a été annoncée.

(photographies Michel Conraud)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.