Search
dimanche 23 sept 2018
  • :
  • :

Le studio TV mobile est livré 9 étudiants de l'ENSTIB ont pensé et conçu un "Tiny studio" pour la TV

image_pdfimage_print

20180413_103425 20180413_105908 20180413_104409 20180413_103353 20180413_103344 20180413_103430

9 étudiants en licence professionnelle construction bois à l’ENSTIB ont conçu et réalisé un studio TV pour l’émission « terrain de jeu » en partenariat avec Vosges TV, Alabama productions et le département des vosges représenté par Stéphane Thouvenot du conseil Général.

Trois axes de travail; La réalisation des plans, la conception et la logistique. Le départ de la structure est prévu ce soir direction un local du conseil Général.

Gael Legras, animateur et steve charnel chroniqueur seront les premiers à profiter de la nouvelle structure lors de la « Ridley Granfondo Vosges », une course cyclo sportive.

Anis Bouali et Alain Renaud sont professeurs à l’ENSTIB; « On a géré l’encadrement du projet.  Tout s’est bien passé. C’est la première fois que l’on réalise une structure mobile sur le modèle de la « Tiny house ». On peut l’appeler « Tiny studio ». Il fallait concevoir un bloc étanche, imperméable. il n’est pas solidaire à cause des parois qui s’ouvrent d’où certaines interrogations. Au final, la construction est livrée en temps et en heure ».
Stephane Thouvenot du conseil Général précise que « le studio mobile sera utilisé lors de manifestations « Ridley Granfondo Vosges », une course cyclo sportive. Egalement lors la coupe du monde VTT à la Bresse, l’Open Grand-Est de tennis à Contrexeville, le Rallye vosges Grand Est et Xterra Xonrupt début juillet et l’Infernal trail de Saint-Nabord.
les étudiants qui ont réalisé le projet; Benjamin, Maxime,  Nathan et Julien Raphael,  Pierre-Luc; Quentin, Flavien et Bastien;

« Nous avons eu quelques difficultés à respecter le temps de livraison mais dans l’ensemble, tout s’est bien passé. On a parfois bossé de 6h à 1h du matin le lendemain pour être prêt le jour J. La conception graphique avec calcul dessin 3D a été la partie la plus fastidieuse. Comment allait reagir la structure avec les parties qui se déplient ?Aussi, il ne fallait pas manquer le bardage qui demande un détail de coupe, une technique pointue et de la minutie. Il faut que la structure rentre dans la remorque.« 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.