Search
mercredi 17 oct 2018
  • :
  • :

Emmanuel Macron va recevoir un comité d’accueil… Quelques surprises attendent le chef de l'état lors de sa venue dans les Vosges

image_pdfimage_print

Emmanuel Macron est candidat aux prochaines élections présidentielles.

La FFMC 88 n’en démord pas et compte accueillir le chef de l’état comme il se doit. Le combat continue; Non à la limitation de vitesse à 80km/heure. Autres protestataires; La France Insoumise, les antifascistes des Vosges, EELV, le NPA, le PCF et diverses associations appellent à se mobiliser.

Qu’une mesure soit inappropriée passe encore, mais quand elle s’appuie sur une désinformation pour tenter de se justifier, cela confine au scandale. Qu’un appareil d’état présente une situation en la déformant tient plus de ce qu’on peut voir dans les pays totalitaires que ce qu’on espèrerait voir dans une démocratie comme la nôtre…

Dernier épisode en date pour venir à l’appui de ce que nous avançons : la préfecture du 89 vient de communiquer sur les résultats de l’expérimentation des 80 km/h sur le tronçon de route de ce département.
On peut s’étonner que ce résultat sorte maintenant et non pas bien avant, ce qui incite déjà à s’en méfier. À sa lecture, c’est consternant : la préfecture s’enorgueillit d’avoir constaté un passage de 6 morts à 1 seul suite à l’application des 80 km/h…

Laissons parler notre collègue coordinateur de la FFMC 89 :
« Concernant les 6 tués avant le changement de limitation, quelles étaient les causes ?
2 tués dans un accident (un motard et l’automobiliste qui arrivait en face) parce que le motard arrivait à Mach 12 sur un retour du Bol d’Or et a raté son virage. À noter que l’accident a eu lieu à quelques centaines de mètres d’un radar automatique ;
1 tué au même endroit, vitesse excessive sous la pluie, donc vitesse déjà limitée à 80 (et toujours près du radar automatique) ;
1 tué en agglomération, dû à l’assoupissement ;
1 tué dû à un refus de priorité par temps de fort brouillard ;
1 tué dû à l’alcool.
Donc sur ces 5 accidents ayant entrainé 6 morts, aucun n’aurait pu être évité avec une limitation à 80 :
si le motard roulait à 200, limitation à 80 ou 90, ça ne changeait rien ;
sous la pluie, c’est déjà limité à 80. On peut même se dire que le fait de mettre la même limitation sur sol sec et sous la pluie est un très mauvais signal quant à l’adaptation de la vitesse aux conditions de circulation ;
tué en agglomération, donc limité à 50 ;
tué dans le brouillard, limité à 50 ;
tué dû à l’alcool, au mieux une vitesse plus basse aurait diminué la gravité. Reste à savoir si un conducteur avec 1.34 g d’alcool dans le sang tient compte du fait que la limitation soit à 80 ou à 90.
Concernant la baisse du nombre d’accidents, oui, ça a baissé sur la N151. Sauf que cet axe, qui est une portion de l’axe Troyes-Auxerre-Bourges permettant de couper la France en diagonale (et pour lequel le projet d’autoroute est régulièrement repoussé) est dans le prolongement de la N77, reliant Auxerre à Troyes. Ces deux axes sont relativement semblables : un peu sinueux, aucune zone de dépassement sécurisée, pas de contournement des villages.

Or, le nombre d’accidents sur la N77 a baissé de la même façon, sans changement de la limitation. Donc attribuer la baisse des accidents au changement de limitation est une vaste fumisterie. Sur la N151, sur une même période de 2 ans et demi, le nombre d’accidents est passé de 14 à 8. Il est passé de 15 à 9 sur la N77. »

À l’évidence, les pouvoirs publics tentent de travestir la réalité pour justifier (sont-ils aux abois à ce point-là ?) une mesure que tous les usagers de la route rejettent en raison de sa stupidité.

Nous ne pouvons croire que nos décideurs soient à ce point cyniques et intellectuellement malhonnêtes. Nous préfèrerons penser qu’ils sont mal conseillés par des bureaucrates ministériels qui ne connaissent rien aux réalités du terrain.

C’est pourquoi nous avons demandé une audience auprès du Président de la République lors de son passage dans notre département cette semaine. Nous espérons bien pouvoir présenter nos motifs de contestation, mais aussi nos solutions et nos propositions.
À défaut d’entendre raison, ce gouvernement prend le risque de souffler sur les braises d’un foyer de plus en plus ardent, les manifestations massives de ce weekend partout en France l’ayant particulièrement bien démontré.

Pour le Bureau de la FFMC 88,
Le coordinateur Jean-Luc DUBOIS

Communiqué de presse unitaire :

La France Insoumise, Action Antifasciste Vosges, Europe Ecologie Les Verts, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, associations diverses.

Mardi 17 avril, Emmanuel Macron sera de passage à Epinal. La France Insoumise, les antifascistes des Vosges, EELV, le NPA, le PCF et diverses associations appellent à se mobiliser.

L’idée est actée : mardi 17 avril, nous organiserons une « manifestation de droite ». Habillés en conséquence, nous scanderons les slogans chers à Macron et à sa politique indubitable en faveur des classes aisées.

  • A 12 heures, pique-nique Place Pinau à Epinal.
  • A partir de 13h, déambulations et manifestations de la place Pinau à la rue des Minimes.

Convivialité et créativité seront au rendez-vous de ces événements.




2 réactions sur “Emmanuel Macron va recevoir un comité d’accueil…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.