Search
samedi 21 juil 2018
  • :
  • :

Charmes – La cité carpinienne se souvient

image_pdfimage_print

drapeau-franceDimanche matin avait lieu la cérémonie d’hommage aux 150 carpiniens déportés envoyé dans les camps de la mort en septembre 1944, un hommage rempli d’émotion afin de ne pas oublier cette triste période de l’histoire.

C’est en présence des autorités civiles et militaires, d’associations patriotiques, mais aussi du maire Robert Colin et ses adjoints et des portes-drapeaux mais aussi d’habitants que s’est déroulée une cérémonie d’hommage en souvenir des 150 déportés carpiniens. 100 d’entre eux, dont le maire Henri Breton, 76 ans, ne reviendront pas après avoir été envoyés dans les camps de la mort.

Après une messe célébrée en l’église de Charmes, c’est au rythme de la musique de l’orchestre de l’harmonie du pays de Charmes que les autorités civiles et militaires, les portes-drapeaux, mais aussi le premier magistrat Robert Colin, ses adjoints et les associations patriotiques se sont rendus à une stèle des déportés, en hommage à Bernard Normier et Alain Chevignard, tous les deux scouts, passés par les armes des Allemands dans le parc de la famille Normier. Un troisième enfant, Louis Jeanvoine de Portieux a également été abattu.

C’est après une lecture des lettres des déportés que deux gerbes de fleurs ont été déposés. Ensuite, c’est au monument au mort de 1939-1945 qu’une autre gerbe a été également déposée, c’est le 12 septembre 1944, Charmes est libéré par l’armée américaine.

L.D




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.