Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Les motards vont manifester à Epinal contre les 80 km/h

image_pdfimage_print

manifestation-80kmh-epinal (16)Les motards ne décolèrent pas depuis que le gouvernement a décidé d’abaisser la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire. Une manifestation aura lieu à Nancy le 17 février, et à Épinal le 24 février.

« La FFMC 88 affirme toute sa détermination à lutter par tous les moyens contre certaines des dernières dispositions concernant la sécurité routière, et notamment contre l’abaissement de la limite à 80 km/h sur le réseau secondaire.

Cette disposition à elle seule résume bien la posture des pouvoirs publics : celle de technocrates drapés dans leurs certitudes dogmatiques, et qui prennent des décisions sans aucun rapport ni avec le but soi-disant poursuivi (meilleure sécurité routière) ni avec une quelconque réalité du terrain.

À qui fera-t-on croire que de nombreux décès sont liés à une vitesse de déplacement entre 80 et 90 km/h sur nos routes ?

Le problème de la sécurité routière, qui est si chère à la FFMC, ne peut s’accommoder de mesures démagogiques, financières, et qui n’ont comme effet que la décrédibilisation du discours.

Le même manque criant de crédibilité est observé sur certains mouvements de récupération politique d’un mécontentement légitime.

Quand l’abondance des icônes et des propos grossiers utilisés tente de masquer la pauvreté du discours, quand la mise en exergue de protestations tous azimuts tente de cacher le manque évident de propositions et/ou simplement d’idées claires sur la question, la ficelle devient trop grosse pour passer inaperçue aux yeux des citoyens, motards et autres, qui sont relégués au rang de marionnettes.

La FFMC n’a pas d’autre mandat que celui d’œuvrer pour la mise en place des meilleures conditions possible pour la pratique de notre passion, la moto sous toutes ses formes, et la défense des motards dans toutes leurs diversités.

C’est ce qui fait notre compétence et notre force et, comme nous sommes tous ou presque également automobilistes, nous œuvrons dans ce combat-ci de concert avec toutes les associations d’automobilistes qui partagent ce ras-le-bol face à des mesures toujours plus arbitraires.

C’est pourquoi nous appelons toutes celles et tous ceux qui se retrouvent dans cette détermination résolue à participer à la manifestation qui aura lieu à Nancy le 17 février, puis à celle d’Épinal le 24 février, et à toutes les actions qui ne manqueront pas d’être organisées tant que la clairvoyance et la raison ne seront pas retrouvées par les décisionnaires pour l’instant obnubilés par les recettes financières. »

Pour le Bureau de la FFMC 88,
Le coordinateur Jean-Luc DUBOIS




3 réactions sur “Les motards vont manifester à Epinal contre les 80 km/h

  1. Lomoberet

    Ce n’est pas la vitesse qui crée le danger, mais la différence de vitesse entre les différents usagers de la route.
    Comme il n’est pas réaliste d’exiger des cyclistes et des piétons qu’ils pédalent ou marchent à 90 km/h, il convient de limiter la vitesse de tous les usagers à 25 km/h, ce qui limiterait énormément le bruit, la consommation de carburant, et l’accidentologie.

    répondre
  2. LM

    On se trompe de cible ! pour les excès de vitesse, il y a tout un arsenal de radars et…le code de la route. Par contre, il faut viser les conducteurs sans assurance, ceux circulant en état d’ivresse et/ou sous l’emprise de stupéfiants et/ou avec le téléphone scotché à l’oreille.

    Les 3 portions routières ayant servi de test aux 80 km/h ont comme par hasard été aménagées (ronds-point, arbres abattus, couches de roulement rénovées, etc…) Que du pipeau !! Tout ça c’est uniquement pour remplir un peu plus les caisse de l’Etat.

    Combattez ces imbéciles qui décident -mal- pour nous : dégagez votre carte d’électeur, c’est radical !! Effet positif garanti.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.