Search
mardi 18 déc 2018
  • :
  • :

Vœux Epinal – « Notre ambition est d’améliorer le cadre de vie des Spinaliens en mettant en valeur le patrimoine »

image_pdfimage_print

P1380550Cette après-midi, avait lieu la traditionnelle cérémonie des vœux. Le maire d’Epinal, Michel Heinrich en a profité pour faire le point sur les actions menées et les changements à venir.

« Cette année 2017 a été marquée par la pose de la première pierre du nouvel hôpital d’Epinal, un évènement très attendu car ce chantier a connu plusieurs retards et certains ont pu douter qu’il devienne un jour réalité ! » assure Michel Heinrich. Le nouvel hôpital viendra compléter l’offre territoriale de soins. « Je formule ardemment le vœu que 2018 voie l’aboutissement du projet médical partagé et commun avec Remiremont » poursuit le maire.

P1380561Autre priorité pour Michel Heinrich : améliorer l’habitat et l’attractivité du centre-ville. Le projet « Epinal au cœur », c’est améliorer l’habitat et le cadre de vie des habitants, c’est rendre la vie plus agréable, c’est travailler à l’attractivité de son centre-ville. « Nous avons rassemblé l’ensemble des projets en cours ou envisagés et nous les avons considérés dans le cadre d’une réflexion stratégique globale. » commente Michel Heinrich. Ce projet comprend 5 volets : patrimoine, habitat, commerce, mobilité et cadre de vie.

Concernant l’habitat, la ville mettra en place dès cette année, une « Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain » (OPAH RU) pour accompagner les propriétaires dans la requalification de leurs biens et lutter contre la vacance sur des logements devenus vétustes. « Notre ambition est d’améliorer le cadre de vie des Spinaliens en mettant en valeur le patrimoine urbain, architectural et paysager de notre ville ». Pour le maire, cela passe par la mise en place d’un « site patrimonial remarquable » dont les études se dérouleront de 2018 à 2019.

P1380544« Concernant le commerce, le projet partenarial « Manager de centre-ville », mené avec Epicentre, les chambres consulaires et l’office de tourisme se poursuit et d’ores et déjà nous observons des signes encourageants avec une baisse du taux de vacance de commerce en centre-ville, passée de 14% à 11% ! » poursuit Michel Heinrich.

Autre priorité : l’attractivité. Qui dit attractivité dit accessibilité et transport. Epinal est située à moins de 2h30 de Paris. « C’est un atout indéniable pour attirer entreprises, touristes et étudiants sur notre territoire. Pour autant, il nous faut rester particulièrement vigilants ! » ajoute le maire. En effet, la mission confiée à Jean-Cyril Spinetta par le gouvernement pour la refondation du système ferroviaire a suscité de nombreuses inquiétudes quant au maintien des dessertes TGV de la gare d’Epinal, Saint-Dié-des-Vosges et Remiremont.

« Nous devons tous rester très attentifs. Nous ne pouvons prendre le risque d’une telle décision qui serait fatale à notre économie ainsi qu’au développement de notre ville et de l’agglomération » poursuit Michel Heinrich. Cette étude devrait être restituée lors du prochain Comité syndical du Sillon Lorrain organisé à Epinal, le 18 janvier prochain, alors que la SNCF envisagerait la fermeture de la ligne Epinal-La Vôge-les-Bains, d’ici fin 2018.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.