Search
lundi 17 déc 2018
  • :
  • :

La SCEA Caille des Vosges : un million de cailles par an et 12 millions d’œufs par mois

image_pdfimage_print
(Crédit photographique Conseil Départemental des Vosges)

(Crédit photographique Conseil Départemental des Vosges)

Benoît Jourdain, Vice-Président en charge de l’Agriculture, et Caroline Mattioni se sont rendus le 9 janvier dans l’exploitation de cailles de Bertrimoutier, la SCEA Caille des Vosges.

Une structure qui comprend une surface foncière totale de 7 hectares, pour une surface immobilière de 15 000 m2, portée par Sabine Surget et Jean-Christophe Baumgartner. Cette exploitation est tournée vers l’export, avec une production d’un million de cailles par an et de 12 millions d’œufs par mois.

Les gérants ont récemment modernisé un atelier de cailles pondeuses afin d’amplifier, améliorer leur production et la qualité de celle-ci. Afin de soutenir cette modernisation, le Département des Vosges a attribué une subvention de 7 000 euros à la société bertrimonastérienne. En effet, l’investissement de nouvelles batteries automatiques a permis d’augmenter le nombre de pondeuses tout en améliorant les conditions d’élevage; les conditions de travail des salariés; la production.

Les gérants accordent également une attention particulière à la qualité de leur produit où leurs cailles sont élevées entre 8 à 9 semaines et atteignent un poids de 250 à 300 grammes. Ces cailles sont commercialisées via des centrales d’achats et la vente directe sur site. La chalandise des produits s’effectue principalement en Europe.

Avec un chiffre d’affaires de 2,8 millions d’euros, cette entreprise vosgienne s’est imposée dans le quart Nord-Est de la France mais cependant reste une petite entreprise face aux mastodontes du secteur.




Une réaction sur “La SCEA Caille des Vosges : un million de cailles par an et 12 millions d’œufs par mois

  1. Joao

    Et les conditions d’élevage ? Pas de photos ? En batterie bien sûr.
    On parle des poules mais pour les cailles c’est pas mieux.
    Et les élus cautionnent ça et donnent des subventions, nos impôts.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.