Search
jeudi 19 avr 2018
  • :
  • :

Impôts : après la taxe d’habitation, la taxe inondation !

image_pdfimage_print

inondationsMalgré la promesse du gouvernement de ne plus créer de nouvel impôt, une nouvelle taxe locale a vu le jour. La taxe inondation va venir s’ajouter aux impôts locaux déjà en vigueur. Cette nouvelle taxe doit permettre de couvrir les frais des travaux de prévention des inondations.

Cette nouvelle colonne sur le formulaire des impôts locaux intitulée « gestion aquatique et de la prévention des inondations » (Gemapi) jusqu’ici prise en charge par l’Etat est désormais du ressort des communautés de communes et des métropoles.

La nouvelle taxe facultative est votée par la collectivité et plafonnée à 40 euros. Elle concerne tous les contribuables. Que vous soyez situé en zone inondable ou non. Les communautés de communes ont jusqu’au 15 février pour voter cette nouvelle taxe pour 2018.

C.K.N.




3 réactions sur “Impôts : après la taxe d’habitation, la taxe inondation !

  1. LULU88

    Chouette, une nouvelle taxe !! ça faisait longtemps qu’il n’y en avait plus eu (je déconne !) Ils pourront ensuite mettre une surtaxe sur cette taxe, puis une taxe additionnelle sur la surtaxe, et rajouter la CSG et la CRDS et aussi la TVA !
    Bravo pour l’imagination ! C’est comme les milliards générés par la journée travaillée sans salaire : où est passé l’argent ?!? On veut des comptes, c’est notre pognon !

    répondre
  2. jeff

    Une médaille d argent et bientôt d or pour nous pour une fois que la France gagne et oui La France 2e au classement des pays aux impôts les plus élevés

    répondre
  3. haut les mains et envoi la monnaie.

    Pas en deuxième position mondiale mais en premiere.

    Il doit exister environ deux cent cinquante taxes, contributions, droits, etc.,en plus de l’impôt sur le revenu.

    Nous sommes largement les champions du monde du racket fiscal.
    Meme Al Capone qui prélevait moins a finit pourtant en prison.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *