Search
mercredi 17 jan 2018
  • :
  • :

Eaux Vives à La Plomberie Œuvres vidéographiques de la Fondation François Schneider

image_pdfimage_print
© Montagnes Noires, Julie Chaffort. Fondation F. Schneider

© Montagnes Noires, Julie Chaffort. Fondation F. Schneider

L’exposition Eaux Vives débutera le 13 janvier à La Plomberie à Epinal. Les oeuvres présentées : Apnoe d’Harald Hund, 2011, Montagnes Noires de Julie Chaffort, 2015 et Seascapes (according to Maya2009) d’Akmar, 2015.

Seascapes (according to Maya2009) d’Akmar, 2015

© Seascapes (according to Maya2009) d’Akmar, 2015. Fondation F. Schneider

Akmar est née en 1976 à Groningen, Pays-Bas. Diplômée de l’Académie des Beaux-Arts de Groningen, Akmar vit et travaille à Zandvoort et à Amsterdam, Pays Bas. Seascape [according to MAYA2009], créée en 2015, compare le processus de la pensée de l’homme avec celle de l’ordinateur.
Si les progrès dans la pensée de l’homme vont de pair avec un niveau croissant d’abstraction, les progrès dans la pensée de l’ordinateur vont de pair avec une simulation de plus en plus importante du monde réel.

Harald Hund

© Apnoe, Harald Hund. Fondation F. Schneider

Harald Hund est né en 1967 en Autriche. Il vit et travaille à Vienne, Autriche. Harald Hund a étudié la photographie, la vidéo et les nouveaux médias à l’Académie des Arts et à l’Université des Arts Appliqués de Vienne. En collaboration étroite avec le scénographe Paul Horn, l’artiste autrichien
Harald Hund se consacre dans ses vidéos et films expérimentaux depuis plusieurs années à la thématique de l’habitat, évoquant avec ironie les contraintes et absurdités de nos vies en communauté. Filmé entièrement sous l’eau dans une piscine de l’Université de Vienne, Apnoe, créée en 2011, interroge la notion de «normalité» en montrant le quotidien d’une famille dans son appartement.
L’oeuvre met en évidence les structures hiérarchiques, les valeurs obsolètes, mais aussi l’ennui, cachés sous une apparence parfaite.

Julie Chaffort est née en 1982 à Niort, France. Après son diplôme des Beaux-Arts de Bordeaux, Julie Chaffort, étudie le cinéma à la Werner Herzog’s Rogue Film School à New York, Etats Unis.  Julie Chaffort s’intéresse tout particulièrement à l’immensité et à la vacuité des territoires naturels, à leur aspect désertique et délaissé. Ses films et vidéos sont habités par une certaine lenteur, invitant à l’écoute et à la contemplation, mais jouant aussi sur les registres de l’absurde, de la chute, de la surprise et du décalage. Montagnes Noires, crée en 2015, est une vidéo de dérive, de perdition.

Eaux Vives

Œuvres vidéographiques de la Fondation François Schneider.

Avec : Akmar, Julie Chaffort et Harald Hund
le 12 janvier 2018, le 27 janvier 2018

de 16 h à 20 h

La Plomberie – Espace d’art contemporain




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *