Search
mercredi 17 jan 2018
  • :
  • :

Aménagement du col de la Schlucht – objectif 2018 pour le département Un projet estimé à 5 millions d'Euros pour cette "porte emblématique" sur les Vosges

image_pdfimage_print

348

C’est un des gros dossiers suivis par le Département depuis plusieurs années, avec la volonté du Président Vannson de faire enfin aboutir le projet, celui d’aménager le col de la Schlucht. Pour cela, les élus ont travaillé main dans la main avec les spécialistes de l’aménagement du territoire, les maires et référents du secteur, mais aussi tous les responsables des études susceptibles d’offrir au lieu de vie et de passage une nouvelle vie économique et touristique.

Un gros dossier qui va enfin voir le jour cette année et qui fera l’objet d’un programme d’aménagement qui devrait se dérouler sur 3 années. Les études routières étant abouties et sous réserve des autorisations à obtenir auprès des services de l’État, les travaux de voirie et réseaux pourront être réalisés à partir de 2018.

l’aménagement du Col de la Schlucht où plus de 2 millions d’euros seront injectés pour la seule année 2018 par le Département avec pour but de redonner au col emblématique son attractivité.

Le col de la Schlucht (1 139m d’altitude), site qui constitue une imite administrative entre deux départements, le Haut-Rhin et les Vosges, sera complément revu et corrigé dans sa totalité. Le site est particulièrement fréquenté puisqu’il est à la fois une porte d’entrée, un carrefour routier, un lieu de transit interrégional et un site touristique majeur (randonnée, ski, restauration…Un des plus fréquenté en France). Cependant, il souffre de l’absence de traitement qualitatif d’une architecture disparate et d’une faiblesse en matière d’offre touristique.

Le Département des Vosges ainsi que le Haut-Rhin, la Région Grand Est, l’Europe et l’État vont procéder au réaménagement du col de la Schlucht en poursuivant les objectifs suivants :

-Affirmer la notion de col/porte d’entrée depuis les deux versants au cœur du massif.

-maintenir les activités économiques

-Améliorer la qualité de l’offre en faveur du tourisme durable

-Sauvegarder et remettre en valeur le patrimoine bâti et les espaces naturels

-Réorganiser et requalifier les espaces publics

Le projet est estimé à 5 millions d’Euros




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *