Search
mercredi 24 oct 2018
  • :
  • :

Stop à la fourrure, une action de sensibilisation à Epinal

image_pdfimage_print

P1380075Ce samedi, les bénévoles d’ADAE, l’Association pour la Défense Animale dans l’Est, étaient à la rencontre des Spinaliens rue Léopold-Bourg pour les informer de la « brutalité » qu’implique la production de fourrure.

« Certaines vestes, capuches, certains manteaux, pullover, doivent leur douceur-chaleur, à la vie d’un animal auquel l’homme aura arraché la peau. Une cruauté inouïe, une souffrance incommensurable accompagnent chaque tenue garnie de fourrure, chaque ceinture en cuir et chaque pull en laine. » expliquent les bénévoles de l’Association pour la Défense Animale dans l’Est. Les militants entendaient dénoncer le retour à la mode de la fourrure, associée au luxe.
Issus d’élevages ou de braconnage, des millions d’animaux meurent chaque. Ratons laveurs, coyotes, loups, lynx, opossums, ragondins, castors, loutres, renards, visons, chiens, chats, lapins, kangourous, phoques, la liste est longue. « La fourrure c’est la cruauté assurée, le traitement humain pour les animaux n’existe pas ! Les méthodes utilisées pour l’abattage dans les élevages d’animaux à fourrure sont l’électrocution vaginale ou anale, le gazage ou l’empoisonnement. » poursuivent les militants qui veulent faire prendre conscience aux Spinaliens qu’une mode sans fourrure est possible grâce à de nombreuses alternatives vestimentaires.

Pour l’industrie de l’habillement, 56 millions d’animaux sont abattus par an sans compter le braconnage. Le sort de ces animaux sacrifiés est très souvent ignoré du public.« Pour confectionner un seul manteau de fourrure, il faut tuer plus de 50 visons. Pour confectionner une seule capuche, il faut dépecer 2 renards. La fourrure est l’une des 5 industries les plus polluantes au monde. » se révoltent les militants.

C.K.N.




3 réactions sur “Stop à la fourrure, une action de sensibilisation à Epinal

  1. milady

    Excellente initiative car cette industrie à la peau dure…Si l’on peut dire.
    La fourrure est vulgaire et je ne comprends pas ce qui peut encore plaire dans le fait d’avoir des cadavres d’animaux en guise de vêtements comme au temps des cavernes.

    répondre
  2. Frida

    Pas de fourrure la synthétique est aussi chaude et plus hygiénique.
    Une voisine a retrouvé plein de puces et autres insectes dans un manteau de fourrure laissé dans son armoire pendant un an.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.