Search
jeudi 14 déc 2017
  • :
  • :

Politique – Christophe Naegelen réclame la simplification administrative au ministre

image_pdfimage_print

https://www.facebook.com/ChristopheNaegelenVosges/videos/2170781163157359/

Lors des questions au gouvernement de ce mercredi 6 décembre 2017, le député Christophe Naegelen a interpellé le ministre des comptes publics sur le droit à l’erreur mais aussi sur la nécessité de simplification administrative.

« Nous avons besoin en France de :
– Réduire le nombre de normes et de lois en vigueur qui complexifient notre quotidien.
– Arrêter avec les usages qui sont vecteurs d’inégalités territoriales. 
– Arrêter avec les sur-transpositions européennes qui font perdre de la compétitivité aux entreprises Françaises.
C’est notre rôle d’aider nos entreprises et de simplifier la vie des français »
a souligné le député de la circonscription de Remiremont.




2 réactions sur “Politique – Christophe Naegelen réclame la simplification administrative au ministre

  1. Micky88

    La simplification administrative…

    Le nouveau député Christophe Naegelen n’était pas encore né quand on nous la promettait déjà comme une des priorités prioritaires…

    D’abord sous Giscard, puis dans le programme commun de Mitterrand, ensuite sous Chirac, avec vigueur sous Sarkozy, dans le programme mou de Hollande.

    Résultats toujours insuffisants, pourtant des choses ont été faites comme la simplification des documents administratifs et l’accès à une télématique plutôt pas trop mal faite.

    E. Macron a déjà lancé un grand chantier sur cette simplification et devrait revoir « tout ça » sachant néanmoins qu’il va se retrouver face à l’immobilisme habituel des institutions administratives.

    Immobilisme qui n’est pas dû au fonctionnaire lambda mais aux Hauts Fonctionnaires bardés de diplômes qui n’ont qu’une vision littéraire du bon peuple et des EURL ou des PME, sans avoir jamais mis les mains dans la glaise, et que nous payons très grassement par les taxes et l’impôt avec des difficultés de plus en plus cruciales.

    Notre député, l’un des 4 des Vosges je crois, n’aurait-il pas d’autres interventions à faire enregistrer à l’Assemblée lors de la séance des questions que ces « rossignols » sans grand intérêt immédiat pour nos entreprises et concitoyens locaux ?

    Il y a un quota de questions par député…

    Ne pourrait-il pas laisser ces questions sans intérêt à ses collègues et en poser de « bonnes » qui intéresseraient la vie des Vosgiens des Vosges, genre celles qui étaient dans son programme pour être élu ?

    NB. Quand je relis la question posée par le député, elle aurait pu être enregistrée par n’importe quel parti et me donne une idée de l’infini au niveau des platitudes maintes fois lues ou entendues.

    Courage !

    répondre
  2. Zoé

    Notre député peut il nous expliquer ce que nous devons comprendre par

    « les usages qui sont vecteurs d’inégalités territoriales » et « les sur-transpositions européennes »

    et que peut faire l’Assemblée Nationale qui vote des lois nationales et ne peut rien faire ni sur les usages, ni sur l’Europe… ?

    que voulons nous ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *