Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Tendon en état de siège Jusqu'à Bulgnéville c'est la guerre routière

image_pdfimage_print

tendonAvec très peu d’imagination, on pourrait croire le village de Tendon en plein bombardement. Et ça dure, ça dure, ça dure depuis le mois d’avril dernier. Les travaux sont sans doute indiscutables, mais la situation perdure depuis des mois, avec forcément un cortège d’interrogations pour ne pas dire de dysfonctionnement dans le timing d’interventions des entreprises mandatées pour la réfection de la chaussée.

Les week-end de forte affluence en direction de Gérardmer puis le retour vers le reste de la lorraine, c’est une véritable foire d’empoigne tel le salon de l’auto, les hôtesses de chez Ferrari en moins et les bruleurs de feux tricolores en plus…Une pétaudière  digne du film « Trafic »de Jacques Tati, l’humour du cinéaste en moins.

Le village de Tendon est une chose mais la suite du grand ruban noir n’est pas mal non plus. Pour rejoindre l’autoroute A 31 à Bulgnéville, c’est la guerre routière entre camions et nouveaux travaux. A Docelles, c’est l’asphalte qui est remanié jusqu’à la fin de la semaine  et pour apercevoir Vittel ou Contréxeville,  il faut passer par Mirecourt…Pour Chatenois, une autre possibilité de monter sur l’autoroute, c’est en prime selon l’humeur des cantonniers….enfin une profession qui n’existe plus ! Ceci expliquant cela.

Bref, pour réaliser le parcours A 31/Gérardmer, il faudra compter actuellement 1h30 voire 1h45…

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *