Search
vendredi 2 décembre 2016
  • :
  • :

Sécurité routière – « Un 3è trimestre particulièrement inquiétant »

image_pdfimage_print
(photographie Michel Conraud)

(photographie Michel Conraud)

« Nous sortons d’un 3ème trimestre 2016 particulièrement inquiétant au niveau du département » affirment les gendarmes des Vosges. Si le nombre de tués sur les routes a diminué, les accidents sont en forte augmentation. Les tranches d’âge les plus touchées par les accidents mortels sont les 18-24 ans et les plus de 60 ans. La vitesse est souvent en cause ou aggrave les accidents. Les refus de priorité, et la conduite sous stupéfiants ou alcool, sont les deux autres causes majeures.

Les motards souvent responsables

Printemps et été ont été très dangereux pour les motards. « 5 de nos usagers tués sur les routes sont des motards et tous sont présumés responsables de leur accident » attestent les gendarmes. « 4 d’entre eux étaient seuls sur la route et le 5ème a effectué un dépassement dangereux. » Sur les 19 accidents mettant en cause des motocyclistes, 12 sont de leur responsabilité.

Les stupéfiants, fléau de la conduite dangereuse

Les conduites sous usage de stupéfiants représentent 302 infractions constatées sur les 9 premiers mois de l’année, un chiffre en nette augmentation. Les nouveaux moyens de dépistage devraient augmenter le nombre de ces constats, « les chiffres devraient alors avoisiner ceux de la conduite sous l’emprise de l’alcool ». Les contrôles seront intensifiés durant les vacances scolaires. Les excès de vitesse seront contrôlés par les véhicules de sanction automatisés : « On est pas là pour faire du chiffre mais pour faire de la prévention ».

« Bien voir et être bien vu », nouvelle campagne de prévention

Dès ce mois d’octobre : les risques liés aux conditions météo (verglas, pluie, feuilles, chaussées dégradées…) ainsi que la visibilité qui va diminuer favorisent les accident. En outre, une bonne partie du parc automobile souffre d’un manque d’entretien des phares. 44% des accidents sur cette période ont lieu la nuit alors que le flux représente seulement 10%. Autour du slogan « Bien voir et être bien vu », des campagnes seront organisées prochainement en lien avec la Préfecture, la Police et la Gendarmerie. Des contrôles des éclairages seront effectués, au départ pour faire de la prévention puis à terme pour faire de la répression. Par ailleurs, les vitres des véhicules circulants devront être dégivrées entièrement et les optiques nettoyés.

Les pneumatiques sont à changer pour une meilleure adhérence : pneus hivers ou pneus contacts avec le bon gonflage. De nombreuses pertes de contrôle sont dues à des pneumatiques usagés. La vitesse et les distances de sécurité sont à adapter aux conditions de saison.

C.K.N.




Une réaction sur “Sécurité routière – « Un 3è trimestre particulièrement inquiétant »

  1. LULU88

    Affligeant, le nombre de véhicules borgnes ou sans éclairage, dans le brouillard ! Il faudrait confisquer le véhicule, le vendre aux enchères, et distribuer l’argent de la recette aux forces de l’ordre et au personnel des urgences des hôpitaux.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *