Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

FIG – « Terre des animaux, terre des hommes », thème d’un 28ème Festival International de Géographie sud-africain

image_pdfimage_print

Cérémonie_Clôture_FIG_2016_10

La 27ème page du Festival International de Géographie vient de se tourner.

Un peu moins de 48 heures après la traditionnelle cérémonie inaugurale, la non moins traditionnelle cérémonie de clôture est venue apporter la conclusion à une édition 2016 riche en animations, en réflexions et en émotions. La cérémonie, qui s’est déroulée à l’Espace Georges-Sadoul en présence de nombreux élus et officiels, fut l’occasion de revenir sur ce 27ème épisode noir, jaune et rouge – les couleurs du pays invité la Belgique – dont le thème était « Un monde qui va plus vite ? ». Président-fondateur du festival, Christian Pierret a ouvert la valse des allocutions. « La Géographie sert à bâtir ensemble un monde qui affronte des risques. Des risques sociaux, économiques, sociétaux ou environnementaux » estime-t-il, quelques minutes avant d’annoncer le nouveau duo de directeurs scientifiques. Car après 3 années de bons et loyaux services, Béatrice Collignon et Philippe Pelletier cèdent leurs places à un nouveau binôme, composé des jeunes géographes Lionel Laslaz et Clarisse Didelon-Loiseau.

Grande Témoin, Maylis de Kerangal est ensuite revenue sur sa propre expérience du 27ème FIG, en évoquant le rapport au temps du festival. « Ici à Saint-Dié-des-Vosges tout est proche, mais le nombre de manifestations est si important et il y a tant à voir en 3 jours que l’on manque de temps lors du FIG. C’est la proximité et la simultanéité de toutes ces manifestations qui accentue ce manque de temps. Le FIG va toujours plus vite et attire de plus en plus de monde chaque année ». « Nous avons l’honneur d’assurer la direction scientifique des prochaines éditions du FIG. Nous allons poursuivre la dynamique sur laquelle est lancée le festival, nous allons continuer de faire de Saint-Dié-des-Vosges la capitale joyeuse de la Géographie » assurent de concert Lionel Vasselase et Clarisse Didelon-Loiseau, avant que David Valence ne vienne conclure officiellement le festival en révélant le thème ainsi que le pays invité de la future 28ème édition.

« Le FIG est un festival qui ne vit que par l’innovation permanente, car le FIG se renouvelle chaque année. C’est un phénix, au feu alimenté par le charbon de bois apporté par chacun. Pour cette 27ème édition s’étant dans l’ensemble bien passée, les innovations ont notamment pris la forme des Geo-Thémas, du Salon de la Bande-Dessinée et du FIG Junior ». Après avoir remis la médaille de la ville à Béatrice Collignon et Philippe Pelletier, c’est en citant la métaphore des abeilles et des frelons du Comte de Saint-Simon que le premier magistrat déodatien a introduit le thème choisi pour le FIG 2017, qui s’intitule « Terre des animaux, terre des hommes ». Quant au pays invité, Saint-Dié-des-Vosges mettra l’Afrique du Sud à l’honneur à l’automne prochain.

Et tous de remercier l’ensemble des acteurs du FIG, celles et ceux qui ont permis l’organisation et le bon déroulement de ce 27ème volet. Le président-fondateur Christian Pierret, le coordinateur Patrick Schmitt et le coordinateur-adjoint Jérôme Georges, les membres de l’ADFIG, la direction scientifique, les employés des différents services de la Ville mobilisés, les nombreux intervenants, les non moins nombreux bénévoles et les financeurs du festival. Rendez-vous dans maintenant 362 jours, pour la 28ème édition du Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges.

J.J.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *