Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Une rentrée scolaire mouvementée l'inspecteur d'académie reste positif

image_pdfimage_print

20160906_170534_resized 20160906_170549_resized 20160906_170703_resized 20160906_170712_resized

« Les enjeux sont immenses au sein de l’académie martèle Emmanuel Bourel. L’inspecteur d’académie évoque le rôle de l’éducation nationale à travers la réduction des inégalités, l’insertion, la socialisation qui sont des prioritésL’effort budgétaire est significatif pour garantir la bonne marche de l’instruction. Malgré ces bonnes dispositions, un préavis de grève national a été déposé pour jeudi et le mouvement pourrait être suivi avec parcimonie dans les Vosges.

Les trois chantiers prioritaires constituent;

  1. La mise en oeuvre de la réforme du temps scolaire
  2. La concrétisation de la réforme du collège
  3. Le développement du numérique

Par ailleurs, l’académie planche sur la mise en place du nouveau brevet.

Autre point d’actualité; La sécurité (la sûreté des élèves) dans les établissements, est une condition importante.

Les résultats de l’académie Nancy-Metz et en particulier des Vosges, sont satisfaisants cette année.

Il y a un facteur à prendre en compte, c’est la baisse constante des effectifs. Il y a moins 551 élèves dans le premier degré dans le département. Dans le second degré, il y a 80 élèves en moins par rapport à l’année dernière.

L’académie perd l’équivalent d’un collège par an, ce qui pose des problèmes d’adaptation de l’enseignement souligne Emmanuel Bourel.

La carte scolaire initiée par le conseil départemental rappelle qu’un collège va fermer ses portes en 2017 (Darney) et que deux autres vont certainement fusionner (La Bresse et Granges-sur-Vologne) insiste l’inspecteur d’académie.

Quant au préavis de grève d’ordre national déposé pour jeudi, je n’ai pas les questions des enseignants donc je ne peux y répondre, ironise M.Bourel. Tout est mis en oeuvre pour faciliter le travail des enseignants malgré le retard de distribution des manuels scolaires. Il existe des outils pour préparer ses cours comme les ressources numériques.

Il faut noter que les formations des enseignants se poursuivent en ce qui concerne l’enseignement pratique interdisciplinaire (EPI).

Enfin, l’éducation poursuit et intensifie son travail dans l’école inclusive afin de faciliter l’intégration des élèves en situation de handicap.

Il est question de mettre en exergue des réflexions, des projets, un accompagnement personnalisé. Sept nouveaux dispositifs existent pour les 985 élèves concernés dans le département. Près de 500 auxiliaires scolaires sont dévoués à cette cause« .

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *