Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Le renouvellement de la forêt vosgienne

image_pdfimage_print

20160914_145908Mercredi dernier, les élus forestiers ont suivi la formation du Réseau des communes forestières de Lorraine sur la forêt communale. Ils ont visité une parcelle qui a fait l’objet d’une coupe définitive en 2009 sans prise en compte de l’absence de semis au sol. Aujourd’hui, la parcelle est recouverte d’un couvert dense d’herbacées, où survivent difficilement quelques chênes, régulièrement abroutis.

Cette journée de formation à Damas-aux-Bois a permis aux élus de prendre conscience de l’importance  de conserver des arbres semenciers sur une parcelle afin d’assurer la repousse de semis et d’assurer la pérennité du peuplement. Une coupe trop sévère avec exploitation des semenciers ne permet pas la repousse de jeune semis et ne permet pas la régénération du peuplement. De plus, la forte présence d’herbacées dans la parcelle, dû à l’apport de lumière, attire le gibier, qui va consommer les quelques jeunes semis qui ont réussi à s’installer. La mise en place d’un engrillagement, investissement coûteux, est nécessaire pour la repousse de la forêt.

Une gestion sylvicole non-adaptée, suite à des décisions communales, peut empêcher la repousse des semis, attirer davantage le gibier et affecte à long terme la pérennité de la forêt si de coûteux investissements en protection ne sont pas réalisés.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *