Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

L’école de Roville aux jardins éphémères de la place Stanislas de Nancy La chartreuse est généreuse

image_pdfimage_print
Jardin éphémère Nancy - Aménagement Paysager © Mélissa Grillot

Jardin éphémère Nancy – Aménagement Paysager © Mélissa Grillot

Du 1er octobre au 6 novembre, les apprentis paysagistes de l’école de Roville s’invitent aux jardins éphémères sur la place Stanislas de Nancy. Ils se sont intéressés cette année aux chartreuses du bon roi Stanislas…

 Jardin éphémère Nancy - Aménagement Paysager © Mélissa Grillot

Jardin éphémère Nancy – Aménagement Paysager © Mélissa Grillot

Les jardins éphémères de Nancy fêtent cette année les 250 ans de rattachement de la Lorraine à la France, et s’intéressent notamment au bon roi Stanislas, un gourmand passionné par les jardins.

C’est en faisant des recherches sur la vie du roi que les 19 apprentis en BTSA Aménagements Paysagers ont eu un coup de cœur : Stanislas Leszczynski était généreux, et prêtait volontiers ses chartreuses du Parc des Bosquets de Lunéville à ses préférés. En échange, il dégustait les produits du jardin en fin d’année, dans un moment de convivialité et de partage. Ces petites maisons bucoliques au bord du canal ne sont pas sans nous rappeler les jardins familiaux d’aujourd’hui….un vrai précurseur ce Stanislas !

La thématique du jardin des apprentis fut donc toute trouvée : « la chartreuse est généreuse ». Sur un espace de 80 m², une maisonnette sera entourée de bassins, relatifs aux canaux de l’époque. On retrouvera bien sûr des carrés potagers, où seront plantés entre autres des choux ou des salades, et un petit verger sera représenté.

Ce projet est pour ces futurs professionnels un excellent exercice, puisqu’ils le gèrent dans sa totalité : propositions d’idées, réalisation du plan en infographie, commandes du matériel, chiffrage des coûts, recherche de solutions techniques pour que tout soit complètement modulable. Ils doivent mettre en œuvre une multitude de savoir-faire  lors de la réalisation : menuiserie, maçonnerie, étanchéité, hydraulique, végétal … Les apprentis sont d’ailleurs ravis de l’autonomie qui leur est laissée sur ce projet, une véritable preuve de confiance. « Nous sommes fiers de participer à un tel projet sur cette place où des milliers de visiteurs voient notre travail » conclut l’un d’eux.

Mais ce n’est pas tout. Cette année, le jardin éphémère s’intéressera aussi à notre identité horticole lorraine qui s’est forgée au fil des siècles. Les végétaux du Patrimoine Horticole Lorrain auront ainsi toute leur place dans leur carré VIP. Didier Debut, enseignant à l’école d’Horticulture et de Paysage de Roville-aux-chênes, présentera ce beau patrimoine aux visiteurs le 15 octobre de 15h à 16h.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *