Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – Un évadé de prison blesse 2 policiers spinaliens

image_pdfimage_print
(photographie d'illustration)

(photographie d’illustration)

Dimanche dernier à 7 heures 30, un Spinalien d’une trentaine d’années se rend au commissariat d’Epinal pour déposer plainte pour le vol de son véhicule commis quelques instants plus tôt par plusieurs individus. Selon lui, l’un d’entre eux serait même porteur d’une arme à feu.

Le Spinalien assure aux policiers qu’il connait le voleur car ils étaient en discothèque tous les deux. Les patrouilles de police-secours ont réussi à localiser rapidement le véhicule dérobé, situé route de Jeuxey à Epinal. A bord, ils découvrent deux hommes et une femme. Les fonctionnaires police, aperçoivent une arme de poing sur le siège passager-avant du véhicule. L’un d’entre eux réussit à prendre la fuite en direction du quartier de la ZUP. Il a finalement été intercepté alors qu’il se trouvait dans un autre véhicule conduit par une tierce personne. Lors de son interpellation, il tente à nouveau de s’échapper et porte de violents coups de poings à un des policiers qui se retrouve au sol. Ce dernier souffre de plaies au niveau des deux arcades sourcilières Il a dû avoir quelques points de suture et ses blessures lui ont valu 4 jours d’incapacité totale de travail (ITT). L’individu blesse un second policier à la pommette.

Placé en garde à vue, l’auteur, âgé de 25 ans, donne une fausse identité aux policiers. Il reconnait les coups portés aux policiers et explique avoir agi sous l’effet du stress et de la peur. L’interrogation au fichier automatisé des empreintes digitales révèle sa véritable identité. Le jeune homme faisant l’objet d’un mandat d’arrêt pour évasion de la maison d’arrêt de Toulon depuis le 23 juin 2016. Celui-ci avait été condamné pour vols aggravés.

L’affaire se complique lorsque les fonctionnaires spinaliens découvrent que la victime du présumé vol avait en fait vendu la voiture au présumé voleur il y a peu de temps. Les papiers n’avaient pas encore été enregistrés.
Il a été déféré dans le cadre de l’exécution de son mandat d’arrêt. Il est devra répondra de ses actes envers les policiers le 11 octobre prochain.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *