Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Triathlon de Gérardmer : sécurité renforcée pour événement phare Postes doublés et circuit bouclé

image_pdfimage_print

4 500 coureurs représentant 25 nations participeront au 28éme Triathlon International de Gérardmer qui aura lieu ce week-end  et bénéficiera d’un dispositif de sécurité renforcé. Qu’il s’agisse des forces de Gendarmerie ou de l’organisation, tout a été pensé pour éviter le pire même si l’on ne peut prévoir l’imprévisible.

prépa triathlon Gérardmer 2016Les chevilles ouvrières du triathlon Bernard Charbonnier et Pierre Sachot se sont donc réunis en compagnie de l’adjoint au maire Pierre Imbert, du Major Schupp ainsi que du Commandant de la Compagnie de Gendarmerie de Saint Dié, le chef d’escadron Cyrille Guiboud-Ribaud qui commandera les opérations sur place. Un petit meeting qui s’est déroulé sur le parking à vélo situé face au casino Joa de Gérardmer, un des points chauds de la compétition où de précieuses secondes peuvent être gagnées… ou perdues ! Tout a été fait pour agrandir ce parking, mais aujourd’hui, le triathlon n’espère plus être complet, il l’est chaque année, la grande question est de savoir quand ?!

« L’objectif n’était donc pas de remplir, ce n’est plus un problème, mais de savoir quand nous allions être complets. Les inscriptions ont été ouvertes le 15 novembre et nous les avons fermé le 15 janvier environ » , explique ainsi Pierre Sachot sur le site où le chantier a déjà démarré depuis quelques jours. La terre pour le parking est déjà là et pas moins de 4 semi-remorques de palettes ont été apportés pour créer les passages pour piétons, comme le faisait remarquer Bernard Charbonnier. C’est une mécanique bien huilée désormais. Ce qui tracasse plus l’organisation, c’est bien la sécurité, encore et toujours. « C’est un gros budget qui augmente chaque année, et qui du coup empiète sur celui de la communication qui est le premier poste de dépense » , ajoute Pierre Sachot.

Cette année, avec l’État d’Urgence et le plan vigie pirate , la sécurité est nécessairement renforcée. Des enrochements vont bloquer l’accès des sites fréquentés par le public aux véhicules non autorisés. Il faudra montrer patte blanche et tout véhicule qui ne portera pas le bon macaron délivré par l’organisation sera enlevé dans les plus brefs délais ! « On met tout de notre côté en faisant le tour des communes, des riverains & commerçants qui sont concernés. On veut une sécurité maximum, pour cela on boucle le circuit. Il y aura notamment 150 intersections avec des barrières « Vauban » , cela représente plus de 2 000 barrières !  » , précise les organisateurs.

Du côté des forces de Gendarmerie, elles ont tout simplement été doublées avec un peu plus de 60 Gendarmes sur le coup. « C’est un gros dispositif. Nous sommes d’autant plus associés à cet événement  que c’est un réel  plaisir de travailler avec l’organisation du triathlon pour que la fête soit belle. (…) Mais on ne peut pas passer à côté de l’aspect sécuritaire, même si nous allons essayer de mettre en place un dispositif qui se fondra dans le décors d’une certaine manière, en accord avec le site » , rappelle le Commandant Guiboud-Ribaud. Le PC sécurité sera installé au chalet du Tennis Club et le PC soins dans les courts de tennis couverts avec la Croix Rouges, la protection civile, des urgentistes, des kinés, des secouristes, le tout sans oublier les Pompiers qui assureront la sécurité des athlètes sur le lac. La Brigade Fluviale sera également présente et il est important de préciser qu’aucun bateau à hélice(s) ne sera autorisé durant la compétition.

Du côté des parcours, le Découverte du dimanche matin ne passera quasiment plus par le boulevard d’Alsace et empruntera une partie du boulevard de St Dié au niveau la station essence. Pour le distance Olympique, les coureurs monteront toujours la Mauselaine, puis la route des 17 Km avant de repiquer vers la Drosera, les Bas-Rupts et de reprendre la route des 17 Km vers Grossepierre avec un petit faux-plat descendant… Pour plus de détails, tous les parcours sont sur le site du Triathlon. Sachez surtout que le col de Grossepierre sera fermé samedi et dimanche après-midi de 13 h à 17 h environ. Le samedi, des alternances seront mises en places pour aller et venir de Rochesson, de même qu’au col des Feignes pour aller en direction des Crêtes. Ces dispositifs seront assurés par des professionnels de l’équipement du Département ainsi que la Gendarmerie. Samedi, la route de la gauche du lac sera ouverte dans le sens de L’Écho de Ramberchamp au Lido afin de pouvoir sortir de Gérardmer. En revanche, la gauche du lac sera fermée le dimanche du stade de foot au Lido (accès au Lido par la 417, droite du lac).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *