Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Festival international de l’image – 55eme Coupe de l’Europe du diaporama

image_pdfimage_print

Affiche 2016 light

Le Festival international de l’image organise sa 55eme coupe de l’Europe du diaporama où seront projetés des diaporamas créés par des auteurs venus de différents pays d’Europe mais aussi d’Afrique du Sud, d’Australie, selon la participation des années précédentes.

Les thèmes abordent des sujets variés, tels que faits de société, fiction, histoire, voyages…
comme chaque année les auteurs peuvent présenter un diaporama sur le thème très ouvert de : « C’est l’heure »

Un jury de pré-sélection sélectionnera les œuvres parmi celles qui lui seront envoyées durant l’été.

LES DATES ET LIEUX : 9, 10 et 11 Septembre 2016

Contrairement aux années précédentes les projections se dérouleront dans deux salles différentes.

Salle de spectacle du plateau de la justice :

– Projection des diaporamas admis à concourir :

Vendredi 9 septembre            14 heures 30

17 heures

21 heures

Samedi 10 septembre :            9 heures

– Le grand écran de la mémoire ; projection d’ancien diaporamas récemment numérisés, suivi de débat

Samedi 10 septembre            14 heures 30

– Carte blanche à nos jurés

Dimanche 11 septembre                   10 heures

– Proclamation du palmarès et remise des prix

Dimanche 11 septembre                   11 heures

Cinés Palace :

Soirée de gala ; projection de quelques uns des diaporamas primés.

Samedi 10 septembre            21 heures

Toutes les séances sont ouvertes gratuitement au public.

La soirée de gala du samedi soir est spécialement conçue pour grand public avec animation autour des œuvres présentées.

L’EVOLUTION DU FESTIVAL INTERNATIONAL

Dès sa création voulue par le maire d’Epinal, monsieur André ARGANT, en 1961 l’association se fixait les buts suivants :

« -Promouvoir une manifestation jetant un pont entre l’imagerie populaire traditionnelle, les vieilles images qui avaient fait la réputation d’Epinal et ses formes populaires et modernes tournées vers l’audiovisuel.

– participer à la création de l’Europe sur le plan humain.

– développer, en France et dans le monde, ce nouveau mode de création, d’expression et de communication culturel et populaire qu’est le diaporama. »

Depuis 1961, plus de 4000 diaporamas et quelques milliers de festivaliers sont passés par Epinal prouvant ainsi que l’intuition des promoteurs de l’association soutenus par leur maire était ajustée aux besoins de l’époque mais qu’elle y est encore aujourd’hui, tant pour le lien ainsi créé entre les nations que pour la promotion de ce média qui à bien évolué.

C’est en 2002 que la compétition s’ouvre au numérique qui en 3 ans à peine a supplanté les traditionnelles ‘’ diapos ‘’ argentiques, la technique évoluant sans cesse nous voyons aujourd’hui quelques courtes séquences vidéo venir s’implanter au milieu des images fixes ce qui ouvre une fenêtre supplémentaire à l’imagination des auteurs sans glisser cependant dans le « vidéasme »

Au même titre que la technique notre logistique évolue elle aussi au gré des politiques financières des uns et des autres, après le théâtre, la salle de la Louvière, le cinés Palace pour l’ensemble des projections nous nous retrouverons cette année pour une seule séance dans ce dernier lieu cette année alors que l’ensemble du festival se déroulera dans la salle de spectacle du plateau de la justice.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *