Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Les manifestations populaires confrontées à des règles de plus en plus draconiennes

image_pdfimage_print

policeDans les Vosges, les organisateurs de manifestations populaires sont soumis à des règles de plus en plus draconiennes par l’autorité préfectorale. Pour prévenir tout risque d’attaque meurtrière.

Dans les Vosges, une route d’accès à un événement majeur le dimanche 24 juillet 2016.

Dans les Vosges, une route d’accès à un événement majeur le dimanche 24 juillet 2016.

Organiser une manifestation populaire, pour une association, n’est déjà pas une mince affaire en soi. Il faut tout à la fois réussir à fédérer un large réseau de bénévoles, séduire des sponsors pour équilibrer le budget et s’atteler à une gymnastique matérielle plus ou moins lourde.Depuis l’attentat survenu à Nice, la vigilance a été renforcée sur ce genre d’événements. Plus l’affluence est volumineuse, plus l’exposition du public à la menace peut être conséquente.

Mais le sujet est tabou. Il faut éviter soigneusement d’installer la psychose et ne pas risquer la désaffection populaire.

Il y a une semaine, les responsables d’un événement majeur de l’été vosgien ont dû en dernière minute satisfaire à deux directives pas vraiment prévues au cahier des charges. Ils s’appuient sur une organisation réglée comme du papier à musique depuis 25 ans.

D’une part, il a fallu entraver la circulation des camions sur les différentes routes d’accès. Pour cela, ils ont heureusement pu compter sur l’aide spontanée d’une entreprise pour acheminer des blocs de pierre au milieu de la route depuis une carrière toute proche.

D’autre part, l’autorité préfectorale leur a imposé de palper l’ensemble du public à l’entrée. Les organisateurs ont dû dénicher au pied levé une société de sécurité capable de fournir du personnel à la fois masculin et féminin.

Naturellement, ces mesures ne sont pas sans générer des frais supplémentaires à la charge de l’organisateur. Alors qu’avec la crise économique et la tiédeur des sponsors qui en découle, ils doivent déjà jongler avec des budgets de plus en plus serrés.

D.J.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *