Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Sans Papiers – Le Collectif se mobilise contre l’expulsion de deux jeunes installés à Epinal

image_pdfimage_print

sans-papiersHier, une manifestation a eu lieu devant la préfecture des Vosges pour protester contre l’expulsion de Azra et Alen, une sœur et son frère qui doivent être expulsés de France.

019Les deux jeunes de 20 et 22 ans ont reçu un billet d’avion pour les Balkans direction le Monténégro. Bien intégrés dans leur famille à Epinal, ils ont décidé de s’opposer à cette décision et de ne pas monter dans l’avion à 14h30 à l’aéroport de Roissy.

Pour Jean-Louis Didelot, le porte-parole du Collectif des Sans papiers, « cette décision est injuste et inadaptée. » « On  ne les laissera pas partir. Leur maman et leurs deux jeunes sœurs de 14 et 7 ans ½ sont à Épinal et qu’ils n’ont plus personne au Monténégro ! » poursuit-il.

La famille bosniaque est arrivée en France en décembre 2014. Le garçon suit une formation. D’ailleurs, l’équipe enseignante et éducative d’Alen (EREA) est très mobilisée. Il faut dire qu’Alen « est un garçon agréable, dynamique, souriant, et maîtrisant parfaitement le français. » expliquent-ils.

La maman et les deux jeunes étaient assignés à résidence 3 mois renouvelés, avec obligation de signature à la police quotidiennement. « La préfecture a confisqué les passeports pour leur remettre dans l’avion. Bien sûr qu’ils ne voulaient pas partir et ne sont pas partis, mais il y a menace de contrainte par corps. Je les connais depuis le début (déc 2014) car ils ont séjourné sur Epinal avant d’être transférés sur Contrexeville. Pour l’instant les enfants sont à l’abri, et ils sont bien entourés. » commente Jean-Louis Didelot.

« Outre le caractère choquant de cet acharnement à l’encontre de deux jeunes qui ne posent aucun problème, le préfet contrevient à l’article 8 de la déclaration européenne des droits de l’homme qui est le droit de vivre en famille et de ne pas séparer les fratries » poursuit Jean-Louis Didelot.

Le Collectif a lancé une pétition qui sera remise au Préfet des Vosges.

C.K.N.




Une réaction sur “Sans Papiers – Le Collectif se mobilise contre l’expulsion de deux jeunes installés à Epinal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *