Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Jeanne Cressanges à la rencontre de ses lecteurs

image_pdfimage_print

Jeanne-CressangesLe chapeau traditionnel des Bourbonnaises, dont on sait que les premiers croquis ont été retrouvés dans ceux laissés par Léonard de Vinci, se nomme officiellement : Chapeau aux deux bonjours. Madame de Sévigné préférait l’appeler : Chapeau aux Deux Sourires. Jeanne Cressanges s’en est souvenu pour donner un titre à ce recueil de onze nouvelles. Jeanne Cressanges est venue à la rencontre de ses lecteurs à la bmi ce mercredi 29 juin à 15 heures pour parler de ce nouveau livre.

Pour le composer elle s’est servie d’histoires qui lui ont été racontés par ses proches ou de personnages qu’elle a connus, les transfigurant par son imaginaire et son écriture dont on connaît la sensualité, la vigueur et la poésie. En choisissant son pays en toile de fond, Jeanne Cressanges a tout simplement voulu être au plus proche d’elle-même donc de son lecteur.

Jeanne Cressanges est née dans une famille modeste du Bourbonnais. Sa famille maternelle est une famille paysanne de Noyant-d’Allier. Son père, Jules Mouchonnier, travaille pour les chemins de fer. Elle grandit à Saint-Sornin, dans la campagne bourbonnaise. En 1959, elle publie son premier roman, La Femme et le manuscrit, chez Grasset. Son pseudonyme est tiré du nom d’une petite commune de l’Allier proche de son lieu de naissance.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *