Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Allergies – Les graminées dominent la compétition !

image_pdfimage_print

allergies-graminesSi l’équipe de France est la première à atteindre les huitièmes, les pollens de graminées sont directement qualifiés pour la finale, avec au minimum deux niveaux d’avance sur tous les autres pollens. Selon le RNSA (Réseau national de surveillance Aérobiologique), la majeure partie de l’Hexagone est en vigilance maximale au moins jusqu’au vendredi 24 juin 2016.

Le risque allergique lié aux pollens de graminées sera élevé à très élevé sur l’ensemble du territoire la semaine prochaine. Les seules opposantes que pourront rencontrer ces pollens seront les conditions météo qui, si elles sont pluvieuses, limiteront l’impact des pollens de graminées sur les allergiques.

Les autres pollens présents sur le territoire ne seront que spectateurs à la domination des graminées. Plantain et oseille resteront présents sur tout le terrain mais sans gêne réelle. Les pollens d’urticacées seront encore en progression, mais peu gênants pour les allergiques. Les pollens de chêne et d’olivier s’accrochent encore au pourtour méditerranéen, la gêne occasionnée pourra être localement moyenne. Les allergiques aux pollens de tilleul doivent se méfier de ces arbres qui seront en floraison, mais qui provoquent essentiellement des allergies de proximité.
Pour que les allergiques aux pollens de graminées suivent tranquillement les matches à venir, ils doivent impérativement suivre leur traitement.
Du côté du département des Vosges, le niveau des graminées est à son maximum (niveau 5 sur 5). Le plantain est à un niveau très faible (1 sur 5) et les urticacées sont à un niveau faible (2 sur5). Des risques d’allergies qui ne diminueront pas avec l’arrivée de l’été et des beaux jours et avec un pic de chaleur prévu ce jeudi.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *