Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

VTT Cross-country : Julien Absalon sacré à la maison (vidéo et photos) Julien Absalon en démonstration à la coupe du monde de la Bresse

image_pdfimage_print

Sabrina Eneaux (Taintrux) vtt Julien Absalon Bresse Absalon départ vtt montée départ-arrivée public La Bresse public au stadium (hauteurs) public Bresse Pauline Ferrand-prévaut (compagne Absalon) Nino Shurter, le rival Suisse

VTT Cross-country : Absalon règne en maître et la fête a bien eu lieu à la Bresse

Le scénario de 2012 s’est reproduit dimanche sur les hauteurs de la Bresse lors de la manche de coupe du monde. Cet évènement devait être une fête et le double champion Olympique tenait à tout prix à s’imposer devant ses proches et ses supporters. Non seulement Julien Absalon a remporté l’épreuve mais le podium est 100 pour cent tricolore. Le Raonnais termine en effet devant ses compatriotes Maxime Marotte (Alsacien) et Victor Koretzky.

Des moments d’émotions

Absalon a beau avoir un long palmarès (deux médailles d’or olympiques, cinq titres de champion du monde et 30 victoires en Coupe du monde), le Vosgien était encore submergé par l’émotion dimanche à l’arrivée de l’épreuve de La Bresse. “C’est une grande fierté. Il récidive et le travail paie sur un terrain naturel qu’il affectionne beaucoup. Je suis heureuse pour lui. Il avait la pression puisque le public l’attendait. C’est de bon augure pour les JO. Julien va continuer deux saisons. Cela promet encore de belles batailles avec Shurter avoue sa maman avant de féliciter son fils, applaudi par une foule en liesse au pied du podium.

La 31ème victoire d’Absalon

Il s’agit de sa 31e victoire sur le circuit qui donne plus de corps à ses exploits. Incontestablement, c’est une nouvelle performance qui lui tient particulièrement à coeur : «C’est émotionnellement aussi fort qu’en 2012. Ce qu’il y a de plus beau derrière les JO, expliquait le héros local à sa descente du podium. J’avais énormément de pression en début de semaine. Je ne voulais pas décevoir les spectateurs, les bénévoles de l’organisation. Là, c’est d’abord du soulagement.»Une semaine après sa défaite au sprint contre Nino Schurter à Albstadt, Absalon s’est offert une belle revanche contre le champion du monde. Dans le deuxième tour, il a accéléré dans la descente, le point fort de son rival qui et a pris le large quand le Suisse a crevé à deux reprises. «Cela valide mon choix de pneus très solides pour éviter justement les crevaisons», confie le coureur BMC entouré de ses deux jeunes fils. Le public avait compris que la victoire tendait les bras de leur protégé. Il a scandé le nom de son champion tout au long du parcours. Poussé par ses fervents supporters, la course s’est transformée en véritable démonstration.

Les jeux Olympiques en ligne de mire

Le premier objectif est atteint et avec brio. Julien était bien dans un pic de forme et a prouvé qu’il était meilleur dans les descentes. Le choix des pneus est judicieux. Il va bien se préparer jusqu’aux Jeux” prévient son entraineur Gérard Brocks. Absalon se fixe un autre challenge prioritaire, viser le podium aux prochains JO et pourquoi pas une troisième courronne Olympique comme un certain Tony Estanguet en kayak. Rendez-vous sous le soleil de Rio au Brésil sur un parcours artificiel qui lui conviendra moins au mois d’Août. La légende est en marche.

Samuel Peudenier à la Bresse




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *