Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Rues & Cies revient avec 38 compagnies ! 150 représentations en trois jours

image_pdfimage_print

Rues-Cies

La 33ème édition du festival de rues, Rues & Cies se déroulera les 10, 11 et 12 juin 2016 dans les rues et les différentes places de la ville.

Pendant trois jours le cœur d’Epinal battra au rythme du festival, à travers une programmation riche et diversifiée. Cette année, près de 38 compagnies seront au rendez-vous pour près de 150 représentations avec des spectacles en fixe et en déambulatoires. Parmi les 38 compagnies, 18 sont des compagnies en « In » et 20 sont des compagnies qui joueront en « Off ». Ces 20 compagnies professionnelles ou amateurs jouent à titre gracieux.

Cette année, une modification sera apportée à l’organisation. Les voies de circulation seront fermées à partir du samedi après-midi au centre-ville d’Epinal.

Willi Dorner

Willi Dorner

Le parcours chorégraphique de la Cie Willi Dorner réunira les artistes locaux pratiquants au sein d’associations spinaliennes et vosgiennes issus de différentes disciplines et le groupe autrichien. En effet, le parcours chorégraphique et architectural a été imaginé pour Epinal et a réuni des performers amateurs. La conception de ce spectacle est signé Willi Dorner, chorégraphe emblématique de la nouvelle danse indépendante autrichienne.

Les Lorialets

Les Lorialets

Il faut souligner la participation et l’implication des Enfants du Roc, du club d’escalade d’Epinal, du Judo Club d’Epinal, du club de lutte d’Epinal, du club de gymnastique La Vosgienne, de All Dances, de la Compagnie Aéronef d’Epinal, de l’Association Jeunesse et cultures sur Thaon et Charmes. Des séances intensives de travail ont été nécessaires pour proposer un spectacle unique, présenté le samedi et le dimanche.

Le lancement du festival se fera le vendredi soir à 18h, place des Vosges avec Les Lorialets « Les Crieuses Publiques », que l’on retrouvera à 21h10 place de la Chipotte et à Minuit au Champ de Mars.

L’arbre à chiens, réalisé en 2013 par Alain Loriaux est désormais bien implanté parmi ses congénères au parc du cours.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *