Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Pas de reprise pour le BTP des Vosges !

image_pdfimage_print
Sylvie Tuaillon, présidente de la FBTP et Guy Calin, vice-président chargé des TP

Sylvie Tuaillon, présidente de la fédération du BTP et Guy Calin, vice-président en charge des travaux publics

Le BTP des Vosges, annonce la couleur ! Contrairement à ce que l’on entend, dans le département on ne peut pas encore parler de reprise dans le bâtiment. Les carnets de commandes ne se remplissent toujours pas dans les Vosges. Le BTP a perdu près de 1 500 salariés entre 2009 et 2015.

Pour la présidente de la fédération du BTP des Vosges, Sylvie Tuaillon, on assiste à « une fracture territoriale entre la région parisienne ou lyonnaise et les zones rurales comme les Vosges. »  et selon elle, « il est difficile d’imaginer que la tendance va s’inverser ».

Qui dit moins de commandes, dit aussi des prix plus bas. En effet, la concurrence des entreprises du secteur entraîne une chute des prix. Une bonne chose pour le consommateur, mais le bâtiment a aujourd’hui de plus en plus de mal à couvrir les coûts.

Pour tenir, certaines entreprises n’hésitent pas à aller chercher les marchés toujours plus loin.

Seul espoir de sortir de la crise pour le BTP, le marché de la rénovation énergétique qui fonctionne plutôt bien dans les Vosges avec le dispositif « Habiter Mieux ».

2016 sera donc l’année de la stabilisation plus que celle de la reprise.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *