Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Premier atelier de lutherie à Epinal

image_pdfimage_print

luthier

Clément Drevet et Christophe Penigaud ont ouvert au mois de février dernier le tout premier atelier de lutherie à Epinal. Les deux jeunes artisans sont diplômés de l’école Jean-Jacques Pagès de Mirecourt.

luthier2Situé rue Claude Gelée à Epinal, l’atelier vitré questionne les passants qui n’ont jamais vu ça dans la cité des Images. « Les gens sont surpris et étonnés de voir des artisans travailler en plein centre ville. Pour la culture de la ville c’est une bonne chose. Il n’y avait jamais eu de lutherie à Epinal » explique Clément Drevet.

Pour ces deux passionnés de musique, la cité des Images était le lieu idéal pour fabriquer des violons. « La musique c’est ce qui nous a fait faire de la lutherie » assure Christophe Penigaud.

luthier3« Il faut qu’il y ait un coup de foudre avec l’instrument » 

Un métier-passion de patience et de minutie ! Pour réaliser un violon, il faut 2 mois1/2 de travail. L’instrument est fabriqué entièrement à la main et un violon est composé de 80 pièces différentes. Chaque instrument est unique tant au niveau visuel qu’au niveau du son qu’il dégage. « Il faut que le musicien essaie l’instrument, le test, l’apprivoise. Chaque instrument est différent et le son qu’il dégage sera différent. Il faut qu’il y ait un coup de foudre, un peu comme dans une liaison amoureuse ! » commente  Clément Drevet un violon à la main. Chaque pièce est réalisée avec des essences d’érable, d’épicéa et d’ébène pour la résonance.

Ils réalisent aussi les révisions, réparations des instruments déposés par des musiciens ainsi que la location.

Un bel atelier dans le respect des traditions françaises qui devrait ravir les musiciens Spinaliens qui n’ont plus qu’à trouver l’instrument qui fera vibrer leur cœur !

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *