Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Défilé de motards en colère dans les rues d’Epinal Ras le casque

image_pdfimage_print

motards-en-colere

« Non au contrôle technique auto » scandent les motards. Ce samedi, les motards en colère manifestent à Epinal comme partout en France. Le cortège a fait quelques étapes dans les centres de contrôle technique. 

Les motards se mobilisent contre la mesure qui prévoit l’obligation d’effectuer un contrôle technique avant de revendre les deux roues motorisés de plus de deux ans.

La Fédération des motards en colère (FFMC), veut affirmer son opposition à la mesure annoncée par Manuel Valls pour faire baisser la mortalité sur les routes. « L’argument de faire baisser la mortalité sur les routes n’est pas juste. Les motos ne sont quasi jamais en cause lors des accidents. En 15 ans l’accidentalité des motos a baissé de près de 35% sans contrôle technique » explique la secrétaire de la FFMC88, Dominique qui assure qu’en Allemagne, l’Etat a imposé le contrôle technique aux motos et « l’accidentalité a baissé de seulement 30% » !

Pour les associations de motards l’argument avancé par le gouvernement est un faux argument. Selon eux le contrôle technique n’apporterait rien de plus. « On ne se fait pas d’illusions ce sera obligatoire pour la revente dans un premier temps et ensuite ce sera tous les deux ans comme pour les voitures. »  poursuit Dominique.

Cette mesure devrait entrer en vigueur dès la fin d’année 2017.

C.K.N.




6 réactions sur “Défilé de motards en colère dans les rues d’Epinal

  1. Fesse de Bouc

    Il est vrai que si les forces de l’ordre se donnaient la peine de contrôler l’intensité sonore (je peux leur prêter mon sonomètre) et la légalité des avertisseur style sirène deux tons des ces crétins, ainsi que de contrôler un peu le respect des vitesses maximales un grand pas serait accompli pour la sécurité et le calme de tous.

    répondre
  2. Jacques

    il n’y a pas de haine dans les propos; il faut plutôt que l’ordre soit respecté, que les lois soient suivies et que les personnes soient respectées. le contrôle technique est indispensable, et il faut plus de contrôle tout court des engins qui sont le plus souvent hors la loi. la police municipale doit faire respecter la loi, c’est sa mission, c’est d’une simplicité telle que nos édiles ne comprennent pas.

    Attention au Week End Motorsday du 27 avril sur 3 jours!!! les oreilles seront à rude épreuve. La cité calme de Gérardmer sera sous l’empire des sans loi !!

    Il faut savoir qu’en Suisse, les motards pris en faute avec des pots d’échappement non réglementaires se voient contraints d’abandonner leur machine … Ça calme ! et les lois sont respectées.

    La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. »

    répondre
    1. Christian

      il est insupportable de subir l’amalgame entre motards et conducteurs de 50cm3 trafiquées. J’ai plus de 50 ans, ma machine, 650, ( la cinquième) est d’origine, pot compris, bien entretenue (comme la plupart des gros cubes) je me moque bien de passer n’importe quel CT. De grâce messieurs les aigris prenez un peu l’air sur deux roues. La moto c ‘est la liberté y compris en toute légalité.

      répondre
  3. Jean

    Cher Jacques
    mon propos était provocateur! bien sur qu’il faut faire respecter la loi mais de là à jeter l’amalgame sur tous les motards? Je suis piéton , automobiliste et motard et je refuse la pratique qui est ce sport national en France qui consiste à stigmatiser les catégories sociales qu’elles fussent chômeurs(ce sont tous des feignants) musulmans ( ce sont tous des terroristes) fonctionnaires (trop payés à ne rien faire) motards (ce sont tous des voyous) etc etc
    En tant que motard je regrette vivement le comportement de certains motards sur la route mais ils ne sont pas majoritaires, je regrette également le comportement des automobilistes qui sans ma vigilance m’auraient envoyé dans un autre monde mais ils ne sont pas tous comme çà.
    Le problème français c’est qu’on utilise les forces de l’ordre pour garder les élus et leurs biens , qu’on protège des stades de foot et autres lors des match, qu’on protège tout et rien sauf les citoyens! à un tel point qu’on automatise les contrôles de vitesse jusqu’à aller les privatiser. Le problème de fond n’est-il pas là?

    Bien cordialement

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *