Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Un casting pour les futurs repreneurs d’entreprises 4 mins pour convaincre

image_pdfimage_print

P1110788

L’Université de Lorraine a ouvert une nouvelle session de la formation diplômante de repreneutariat d’entreprises ! Aujourd’hui, un casting un peu spécial a eu lieu à la Souris Verte d’Epinal. L’objectif c’est de recruter et former 100 repreneurs d’entreprises dans les Vosges. La formation de 4 mois débutera en septembre et aura lieu à la Fac de droit à Epinal.

A 48 ans, Cyril Geny, un ancien commercial originaire de Charmes est venu présenter son projet de reconversion. Il souhaite accompagner son fils qui vient de créer son entreprise de traiteur. « Cela fait 30 ans que je cuisine à la maison. Mon fils m’a dit vient avec moi, on monte un projet ensemble » explique-t-il. Avec son fils de 19 ans, il souhaite ouvrir un restaurant-traiteur et proposer aux clients deux ambiances : une de type cave voûtée et la seconde de type mange debout pour mélanger la rapidité à la qualité. Ils veulent proposer des produits frais et de saison et travailler avec des fournisseurs locaux.

Les candidats ont 4 minutes pour se vendre devant le jury composé de 15 experts du monde de l’entreprise. « L’objectif avant tout c’est de faire émerger une nouvelle génération de patrons d’entreprises dans les Vosges. Les personnes sont formées et accompagnées ce qui rend la personne finançable. Ensuite, il ne reste plus qu’à choisir l’entreprise à reprendre » explique Radoine Mebarki, délégué général D.U. repreneuriat à l’université de Lorraine.

Les futurs repreneurs sont accompagnés pendant la formation par un réseau d’experts composé de banquiers, juristes, experts-comptables, directeurs d’entreprises… Aucun diplôme n’est exigé pour suivre cette formation, seule la motivation est importante. « Une grande partie des candidats sont au chômage et n’arrivent pas à retrouver un emploi. Ils sont motivés pour créer leur entreprise et s’assurer un emploi. » poursuit Radoine Mebarki.

La formation financée par le cabinet comptable Batt et associés et Pôle emploi coûte 4800 euros.

C.K.N.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *