Search
vendredi 29 juillet 2016
  • :
  • :

Les Vosgiens toujours plus endettés

image_pdfimage_print

banque-de-france

« La situation s’est dégradée depuis l’année dernière ! L’endettement est plus important cette année » témoigne le directeur de la Banque de France du département, Jean-Benoît Dubois. La commission  de surendettement des Vosges s’est réunie cet après-midi pour la traditionnelle réunion plénière à la Banque de France d’Epinal.

Les résultats ne sont pas bons !  Les Vosgiens sont de plus en plus endettés. La Banque de France du département a reçu un grand nombre de personnes suite à des dettes immobilières : 20% contre seulement 12% au niveau national. « C’est historique. Dans les Vosges, il y a toujours eu un fort taux de dossiers suite à des dettes immobilières » commente le directeur.

Les secteurs géographies concernés sont pour la majorité des cas sur Epinal-Golbey et sur Saint-Dié-des-Vosges. L’Ouest du département peut se targuer d’avoir le taux le plus faible de dépôt de dossier.

« Les ressources des Vosgiens sont plus faibles »

Une part importante des personnes endettées sont sans profession. Cela concerne en effet près de 24% des dossiers dans les Vosges.

« Les ressources des Vosgiens sont plus faibles qu’au niveau national. Le pouvoir d’achat est donc inférieur. Dans la moitié des cas les personnes n’ont aucun moyen de remboursement. On voit que la situation s’est vraiment dégradée par rapport à l’année dernière. » déplore Jean-Benoît Dubois.

Des accidents de la vie

Le profil des familles a changé. Ce sont souvent des accidents de la vie qui les mènent au surendettement. « Souvent, c’est à la suite d’un divorce, d’une séparation, les personnes se retrouvent seules pour payer les dettes avec les enfants à charge » assure le directeur de la Banque de France. Toutes les tranches d’âges sont concernées, mais les moins de 25 ans et les personnes de plus de 75 ans sont moins impactées par le surendettement.

Les dossiers sont moins nombreux (-13% par rapport à l’année 2014), mais les dettes sont plus importantes.

« Si on prend le nombre de dossiers pour 10 000 habitants on a 55,5 dossiers dans les Vosges contre 43,4 en Lorraine. Cela représente un endettement global de 62 millions d’euros en 2015 contre 68 millions d’euros en 2014. Le montant d’endettement moyen est donc supérieur» explique le Préfet des Vosges.

La Banque de France met tous les moyens en œuvre pour que ces personnes puissent conserver leur logement ainsi qu’un véhicule.

Plus de renseignements sur le site de la Banque de France rubrique Vosges : https://www.banque-france.fr/accueil.html

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *