Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Jean-Marc Viret pose son regard sur les forts de la ceinture d’Epinal

image_pdfimage_print

les-forts-ceinture-d-epinal

Après la guerre de 1870, près de 16 forts ont été construits autour d’Epinal, ainsi que de nombreuses autres structures défensives. Aujourd’hui, qu’en reste-t-il ? Le photographe Jean-Marc Viret a immortalisé ces édifices à la poésie et aux couleurs insoupçonnées. L’exposition est à découvrir à la BMI d’Epinal jusqu’au 14 mars.

« Les forts se sont présentés à moi comme une zone inconnue et mystérieuse. Ces masses inertes sont, par nature, inhospitalières. Elles ne m’ont pas laissé approcher facilement ; guidé par la lumière et le temps » commente Jean-Marc Viret.

Aujourd’hui, ces ouvrages spectaculaires perdus dans la campagne sont les témoignages d’une époque. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les forts de la place d’Epinal ont connu des destins variés.

Certains sont devenus des espaces naturels protégés, d’autres sont entre les mains d’associations de passionnés qui ont permis de préserver ce patrimoine.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *