Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Hommage aux gendarmes décédés en 2015

image_pdfimage_print

ceremonie-gendarmerie-hommage

A Epinal, la cérémonie départementale d’hommage aux personnels de la gendarmerie nationale décédés a eu lieu ce matin à la caserne Courcy.

La date du 16 février a été retenue par le ministre de la défense pour rendre chaque année depuis 1993, un hommage solennel aux personnels de la gendarmerie, victimes du devoir. Dans chaque département, une cérémonie regroupe les délégations des deux subdivisions d’arme et des formations spécialisées.

Présidée par le colonel Schoenher, commandant le groupement de gendarmerie départementale des Vosges, la cérémonie a eu lieu ce matin à la caserne Courcy d’Epinal.

P1080606Le préfet des Vosges, a lu le texte de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur à l’occasion de l’hommage aux militaires de la gendarmerie décédés en 2015.

« Au cours de l’année passée, deux de vos camarades ont ainsi perdu la vie dans des conditions particulièrement violentes, alors qu’ils remplissaient leur mission de protection des Français. » écrit-t-il.

Le major Philippe Lallemand, du peloton motorisé de Briey, a été renversé par une voiture, le 23 avril, en Meurthe-et-Moselle, au cours des opérations de recherche auxquelles il participait pour retrouver une petite fille kidnappée.
Le major Laurent Pruvot, du peloton d’autoroute de Roye, a, quant à lui, été tué, le 25 août 2015, à Roye, dans la Somme, alors qu’il cherchait à neutraliser un forcené qui venait de décimer une famille.

« A leurs familles, à leurs proches et à leurs camarades, je veux dire toute ma compassion et tout mon soutien. A chaque fois qu’un gendarme ou un policier tombe en mission, c’est en effet l’ensemble des forces de l’ordre qui sont éprouvées. » poursuit le ministre.

Au même instant, dans tous les départements de France, en présence des autorités civiles, judiciaires et militaires, un temps de recueillement est observé pour rendre un hommage solennel à la mémoire des deux gendarmes.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *