Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – Les logements anciens délaissés

image_pdfimage_print

P1080077

De nombreux logements restent vides à Epinal. En effet, la stabilité démographique et la construction neuve à un rythme important ont conduit à une augmentation de la vacance des logements et à un délaissement du parc ancien.

P1080084La seconde conférence internationale du logement a eu lieu au centre des congrès d’Epinal.

Le parc locatif est concentré à 65% sur Epinal et sur les grands quartiers comme le Plateau de la Justice ou la Vierge. L’offre est importante sur Epinal, mais aussi sur Golbey, Thaon-lès-Vosges, Châtel-sur-Moselle et Nomexy.

On compte trois quartiers prioritaires : Bitola-Champbeauvert, La Justice à Epinal et le Haut du Gras à Golbey.

Près de 50% des demandes de logements sociaux sont faites par des locataires du parc HLM.

Les logements ne sont pas toujours adaptés à l’évolution de la population : vieillissement, diminution de la taille des ménages, diminution des ressources. Les ménages du territoire sont globalement modestes, avec en moyenne, des pôles urbains plus précarisés et des périphéries plus favorisés. L’accès au logement des jeunes, souvent dans une situation professionnelle instable, semble poser problème.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *