Search
samedi 30 juillet 2016
  • :
  • :

Le département des Vosges, un des départements les plus sûrs de France

image_pdfimage_print

P1070892

« Le système statistique des crimes et délits a changé en 2015. Il est beaucoup plus indépendant » commente Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, le Préfet des Vosges. Ce matin il était accompagné des différents acteurs de la sécurité pour présenter le bilan de la délinquance en 2015 dans le département. « Les Vosges sont un des départements les plus sûrs de France ! » assure-t-il.

Concernant les atteintes aux personnes, le nombre d’atteintes volontaires à l’intégrité physique est en hausse de 8%  avec 1 870 faits constatés en 2015 contre 1 739 en 2014. Souvent spectaculaires et contribuant au développement du sentiment d’insécurité, les violences physiques crapuleuses sont en nette diminution dans le département (-17%).

Les violences physiques non crapuleuses présentent une hausse de 95 faits par rapport à 2014 (1 198 faits contre 1 103 en 2014). Parmi ces faits on compte les coups et blessures (en hausse de 7%) constatées principalement lors de rixes sur la voie publique (+34%) ou de différents de voisinage (+31%) ainsi qu’une augmentation des outrages et rébellions à l’égard des forces de l’ordre.

« L’engagement des forces de sécurité et des travailleurs sociaux a favorisé le signalement de violences jusqu’alors vécues en silence. C’est dans ce cadre qu’en décembre 2014 a été signé un  protocole relatif au « traitement des mains courantes et des PV de renseignement judiciaire en matière de violences conjugales » » explique Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts.

Après les années 2013, 2014 marquées par une diminution des violences sexuelles, l’année 2015 voit le nombre de ces agressions augmenter de 17% (soit 23 faits de plus qu’en 2014). Cette tendance est surtout observable en zone urbaine.

Le nombre de violences sur les forces de l’ordre est aussi en augmentation de plus de 20%. Cette tendance est particulièrement observable en zone police avec  +57,45% de faits constatés.

Les atteintes aux biens ont connu une baisse de 2% avec 7405 faits cette année. On constate une diminution des viols liés aux véhicules à moteur, des vols sur les chantiers, des vols sur les exploitations agricoles et des destructions et dégradations.

« Ces résultats traduisent l’engagement des forces de sécurité. C’est aussi grâce à un partenariat efficace initié avec la signature du plan d’actions de lutte contre les vols dans les exploitations agricoles signé le 10 octobre 2014 avec la mise en place d’un dispositif d’alerte des exploitations agricoles par SMS » commente le Préfet des Vosges.

Plus de cambriolages dans les locaux industriels 

D’autres formes de délinquance ont continué à augmenter en 2015. On constate une augmentation des cambriolages de 8% en 2015 par rapport à 2014 et les locaux industriels et commerciaux en sont davantage la cible avec une hausse de 16,72%. La mise en place du dispositif d’alerte par SMS des commerçants doit contribuer à endiguer le phénomène en 2016. « le renforcement de la vidéo-protection dans de nombreuses communes pourra contribuer à faire diminuer les infractions » poursuit-il.

Les escroqueries sont restées quasiment stables. Du côté des stupéfiants, on note une hausse de 17,55%. « Ce résultat est à mettre en perspective avec l’important travail de prévention des correspondants anti-drogue affectés dans les compagnies de gendarmerie et qui vont à la rencontre des collégiens et lycéens et avec le développement des tests salivaires » atteste Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts.

C.K.N.




Une réaction sur “Le département des Vosges, un des départements les plus sûrs de France

  1. Gil bear

    Hausse de la consommation de stupéfiants de plus de 17%. Résultat à mettre en perspective avec le travail des gendarmes…. Plus les gendarmes rencontrent les jeunes et plus y’a de tests, plus y’a de consommation ….faut arrêter alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *