Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Trop cher, le nouvel hôpital d’Epinal sera amputé de 70 lits Inauguration prévue fin 2019

image_pdfimage_print

hopital-epinal

La construction du nouvel hôpital d’Epinal a pris un an de retard. Le nouveau bâtiment doit être opérationnel dès la fin de l’année 2019. L’hélistation est le premier élément visible. Elle sera opérationnelle dès le 1er mars 2016. Quant aux travaux de construction qui auraient dû démarrer dès le mois de septembre 2015, ils sont reportés d’un an et doivent démarrer en octobre 2016. 

Les appels d’offre étaient supérieures à l’estimation initiale de plus de 18% et au dessus du budget prévisionnel de 126 millions d’euros. La livraison du nouvel hôpital qui était prévue fin 2018 a donc pris un an de retard. Il y a près de 22 millions d’euros d’économies à réaliser.

Un nouvel appel d’offres a été lancé pour tenter d’économiser le plus possible. Pour le reste, le futur bâtiment a été allégé pour des questions de budget.

Une aile en moins 

La capacité en lits a été revue à la baisse. Près de 70 lits ont été supprimés pour pouvoir enlever toute une partie du bâtiment afin de réduire les coûts. Cette aile était uniquement occupée par des lits. Au total il disposera de 337 lits et places d’hospitalisation. Le nouveau bâtiment construit en forme de dents, disposera donc d’une dent de moins. « La dent du milieu a été supprimée. Cela correspond à une répartition de lits. On était nettement au-dessus du prix. Il y a donc eu un rééquilibrage à faire au niveau du nombre de lits » explique Mathieu Rocher, l’administrateur provisoire de l’hôpital d’Epinal.

Développer la chirurgie ambulatoire

Pour diminuer le taux d’occupation des lits, l’hôpital va développer la chirurgie ambulatoire. « On est entre 30 et 40% d’ambulatoire dans les Vosges. On nous demande d’anticiper à trois ans avec un taux d’ambulatoire plus important sur la chirurgie, mais aussi sur les activités médicales avec une réorganisation de la prise en charge » commente Mathieu Rocher qui précise que « l’idée ce n’est pas de rogner sur la qualité, mais d’optimiser l’utilisation de l’espace ». La taille des chambres reste la même et les salles de soins n’ont pas bougé non plus.

« Tout euro gagné dans cette opération c’est une économie pour les pouvoirs publics ! On espère cette fois-ci, être en-deçà du coût que l’on s’était fixé. » poursuit-il.  Réponse prochainement. Les appels d’offres ne sont pas encore terminés.

Un partenariat avec Remiremont

Le bâtiment a aussi légèrement changé d’implantation depuis le premier projet. Pour réduire les coûts, il a glissé légèrement du Nord vers le Sud car son ancienne implantation nécessitait une consolidation du talus.

Parmi les ajustements, il y aura aussi les fenêtres qui seront finalement en PVC.

Près de 1814 personnes physiques travaillent à temps plein au sein de l’hôpital Epinal-Golbey. L’hôpital réfléchi aussi à un partenariat avec Remiremont pour la maternité et les urgences.

C.K.N.

 




Une réaction sur “Trop cher, le nouvel hôpital d’Epinal sera amputé de 70 lits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *