Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Les Vosgiens de plus en plus prudents sur les routes !

image_pdfimage_print

P1060411

Avec 22 tués, le département des Vosges connaît en 2015 le chiffre le plus bas jamais enregistré en mortalité routière. 

« On peut expliquer ces bons chiffres par un hiver doux. On entre dans un automne moins clément avec du verglas. On attire toujours l’attention des automobilistes sur le fait d’adapter sa vitesse à l’état des routes et aux conditions climatiques » explique le préfet des Vosges lors d’un point sur la sécurité routière.

P1060413Comparé à 2014, c’est une baisse de 21% des tués (-6) pour un nombre d’accidents mortels encore plus restreint (-9 soit 33%).

Le nombre de blessés est également en forte baisse (-65 soit -22%) de même que celui des accidents corporels (-39 soit -19%).

Depuis 2012, on enregistre une baisse de 37% en 3 ans de la mortalité routière et une très forte diminution des accidents mortels qui passe de 32 en 2012 à 18 en 2015. Sur cette même période de 3 ans, c’est également 17% d’accidents corporels et 14% de blessés en moins.

Les refus de priorité : 1ère cause d’accident 

P1060412Les principaux facteurs des accidents mortels restent les refus de priorité, la vitesse, l’alcool, les stupéfiants et comme facteur aggravant le non port de la ceinture de sécurité ou du casque.

De nombreuses mesures de prévention 

Cette amélioration significative de la sécurité routière est aussi à rapprocher des nombreuses mesures de prévention menées dans le cadre du Plan départemental d’actions de sécurité routière en direction des plus jeunes comme des seniors. 240 interventions ont été organisées en milieu scolaire et ont pu toucher près de 16 300 jeunes.

Un réseau de correspondants communaux de sécurité routière 

P1060417En matière d’actions particulièrement innovantes, on peut citer l’installation et l’animation d’un réseau de correspondants communaux de sécurité routière, porte-parole et « œil vigilant » de la sécurité routière sur leur territoire. A ce jour, 325 communes en sont pourvues.

Des alternatives aux sanctions pour les seniors 

Il y a aussi la mise en œuvre depuis le mois de juin dernier d’une convention d’alternative à la sanction concernant les seniors âgés de plus de 70 ans, auteur de contraventions des quatre premières classes.

En 6 mois cette alternative a été proposée et suivie par 27 conducteurs.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *