Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Vigipirate : 14 perquisitions ont eu lieu dans les Vosges

image_pdfimage_print

P1070081

« Dans les Vosges, nous sommes toujours dans le dispositif du plan Vigipirate. » explique le préfet des Vosges, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts. Dans ce cadre 14 perquisitions ont eu lieu dont une assignation à résidence. Hier a eu lieu la traditionnelle cérémonie des vœux du Préfet des Vosges à la presse. L’occasion de dresser le bilan de l’année 2015 et d’envisager 2016.

L’évènement marquant de l’année c’est bien entendu l’état d’urgence décrété après les attentats de Paris. Il devait s’achever le 26 février et a été prolongé d’au moins trois mois. Le temps d’adopter des mesures pour permettre de donner des pouvoirs supplémentaires aux préfets et aux procureurs.

On enregistre aussi une recrudescence des cambriolages. « La lutte contre les cambriolages est une priorité » atteste Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts.

Des démissions 

Cette année 5 maires, 29 adjoints et 165 conseillers municipaux ont démissionné.

Concernant les élections partielles qui auront lieu le 6 et 13 mars, elles concernent les communes de Coussey (6 sièges), Fréville (2 sièges) et Châtel-sur-Moselle (19 sièges).

De nouvelles communes vosgiennes

Il est aussi revenu sur la nouvelle organisation territoriale avec la Grande région. Le conseil d’administration doit se réunir le 27 janvier à Epinal pour la première fois et visitera une maison des services publics sur la commune de Bains-lès-Bains.

L’objectif c’est de passer de 27 à 11 intercommunalités dans les Vosges. Les délibérations se poursuivent jusqu’à la fin du mois de décembre. Aujourd’hui 75,8% des communes ont déjà émis un avis favorable au schéma en application au 1er janvier 2017. Il y a aussi la création de nouvelles communes comme Capavenir Vosges, Granges Aumontzey ou Provenchères Colroy.

673 demandeurs d’asile

Au sujet de la politique migratoire, le préfet des Vosges a rappelé qu’il y avait 673 demandeurs d’asile et que les quatre réfugiés Syriens arrivés à Epinal le 27 octobre dernier ont tous été accompagnés par la Fédération Médico-sociale des Vosges.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *