Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Les Vosges sur BFM TV : Bruyères et l’exode rural

image_pdfimage_print
(Crédit image : BFM TV) Frédéric Brabant, maître-artisan bijoutier à Bruyères

(Crédit image : BFM TV) Frédéric Brabant, maître-artisan bijoutier à Bruyères

Les Vosges font l’objet d’un reportage d’actualité sur la chaîne d’information continue BFM TV. Le point de vue n’est malheureusement pas très positif : c’est l’exode rural qui en est le sujet. La ville de Bruyères a servi d’exemple parlant, avec une perte de 20% de la population en 30 ans ! L’artisan bijoutier Frédéric Brabant a été interviewé pour faire part de son inquiétude vis-à-vis de cet exode vers les plus grandes villes et de la baisse de l’activité commerçante. Le reportage met ensuite le doigt sur la possible fermeture de l’école de Laveline-du-Houx avec ses 17 enfants scolarisés. Le maire de Laveline-du-Houx décrit les fermetures successives des commerces dans son village.

Vous retrouverez le reportage sur http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/vosges-le-departement-frappe-par-l-exode-rural-739033.html

C.K.N.




3 réactions sur “Les Vosges sur BFM TV : Bruyères et l’exode rural

  1. marcel

    tous les villages perdent leurs commerces mais depuis bien longtemps le SOS a été lancé mais qui a bougé personne , on a ce que l’on récolte on n’a pas bougé au tout début de ses fermetures , mais maintenant c’est le service public qui part alors on commence à paniquer mais arretons de pleurer ça fait longtemps que l’on voit venir le vent , on regroupe les régions , mais bientôt on va supprimer ces villages pour ne faire qu’un bloc , encore une belle pub pour les Vosges.

    répondre
  2. ED

    Pas de boulot, pas d’habitant ! Et comme il n’y a plus de grosses entreprises, il y a moins d’emplois pour les jeunes diplômés , donc ils partent aussi.

    répondre
  3. anton

    on vote en majorité pour des partis qui prônent le libre marché mondialisé, c’est à dire aller chercher à l’autre bout du monde le travailleur plus misérable et sans droits; c’est normal qu’on ferme toute activité productive; après on nous dit qu’il faut être compétitifs donc baisser nous aussi les salaires de ceux qui travaillent, réduire les charges, couper le budget de l’état en réduisant les droits à la santé, à l’éducation, aux services publics partout; on ne fait plus d’aménagement du territoire mais on centralise pour « optimiser »; le citoyen, le Pays sont les derniers des soucis….mais nous on continue à voter pour ceux qui nous détruisent…il faut changer et revenir à un système économique qui a le souci des citoyens où il y a des frontières à l’intérieur desquelles le peuple exerce sa souveraineté

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *