Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Papeterie de Docelles – Christian Tarantola : « Après le désert rural…..le désert économique »

image_pdfimage_print

papeterie-docelles.6

Suite à la décision de la Cour d’appel de Nancy concernant la papeterie de Docelles, Christian Tarantola, maire et conseiller départemental qui s’est battu pour maintenir l’usine s’est exprimé sur son blog : 

« Aujourd’hui, nous pleurons la décision du tribunal administratif tombée ce 27 janvier 2016 : la SCOP est déboutée de son appel, ce qui signifie la fin de cette plus vieille usine de France.

Cette sanction vient ce que l’on ait, à un moment ou un autre, eu une décision sur le fond ! 

Pendant 3 ans, dans le calme et la dignité, nous nous sommes mobilisés, ouvriers, élus locaux, population, pour résister à la volonté de ce groupe international qu’est UPM  de supprimer ce bel et moderne outil de travail qu’est cette papeterie.
 
Nous mesurons aujourd’hui ce qu’est une multinationale et l’ultralibéralisme qu’elle professe, malgré les discours lénifiants : IL N’Y AUCUNE PLACE POUR L’HOMME  dans ces machineries à faire de l’argent.
.
Vous avez été nombreux à nous soutenir, car vous sentiez que derrière ce combat, il y avait l’expression d’une volonté délibérée de casser cette unité de production pour des raisons financières et vous aviez compris que ce genre d’agissement pouvait être dangereux dans d’autres domaines.
 
Voir l’exemple de la vieille CIPA qui pointe son nez pour parfaire le désert économique.
 
Le fait de déclarer vouloir vendre était fallacieux, car la volonté était de la fermer purement et simplement le site. Le dire eût été plus correct car une annonce de cession possible était alors  synonyme d’espoir et d’espérance.
 
Si les élus locaux ont été toujours présents pour nous soutenir, et je les en remercie, tout le monde ne fut pas au rendez vous. Au côté du Préfet je veux souligner particulièrement  l’engagement du Président Poncelet dés les premiers temps ,d’autres suivirent.
Pour le niveau national je salue aussi l’investissement d’Arnaud Montebourg, ancien Ministre du redressement productif.
En outre nous avions obtenu un appui conséquent des médias français et étrangers, de l’ OCDE, de parlementaires européens et nationaux.
 
Mais nous nous sommes sentis bien seuls au niveau du Gouvernement.
 
Alors aujourd’hui MERCI encore à vous toutes et tous. Soyons encore plus vigilants que jamais. Cette lutte de 3 ans ne sera pas vaine.
 
Et demain ? le territoire va s’enrichir d’une nouvelle friche sur le devenir de laquelle nous travaillons déjà. C’est l’affaire de nous toutes et tous. »
C . Tarantola
maire et conseiller départemental



2 réactions sur “Papeterie de Docelles – Christian Tarantola : « Après le désert rural…..le désert économique »

  1. Gilbert Schloesser

    La République n’a rien a espérer de ce libéralisme écervelé!
    La République devrait être synonyme d’épanouissement pour chacune de ses citoyennes et chacun de ses citoyens!
    Une SCOP est synonyme d’émancipation pour des salariés. C’est une autre approche de l’économie et de la citoyenneté au travail.
    C’est tout le contraire des approches économiques aussi bien collectiviste, qu’ ultra-libérale, celles qui nient les hommes et les femmes, au delà de leur productivité financière…
    La République doit soutenir ce type d’initiative, et ce qui concerne ce projet papetier, il est clair que le gouvernement a failli.
    Le Président de la République a rendu visite à la SCOP issue du combat des Fralib près de Marseille, a-t-il bougé le petit doigt pour Docelles?
    Les Fralib on recentré leur activité, ils font travailler des producteurs locaux pour la fabrication de leurs tisanes. C’est l’intérêt bien compris des différents acteurs d’une économie locale et régionale.

    A Docelles non seulement ce sont quelques 160 emplois directs qui on été rayés de la carte, mais c’est aussi l’impact sur l’économie de la vallée et plus largement de la région.

    Peut-être existe-t-il une dernière chance, au travers de la nouvelle grande région. Peut être pourrait-elle acheter les locaux, pour les louer à la SCOP?

    répondre
  2. GG

    Merci Christian
    Pour ce que tu as fait pour nous, dès l’annonce tu as été à nos côté et de tous les combats.
    Malheureusement tu étais le seul à y croire !
    Une pensée a tous les anciens qui ont passé leur carrière à Docelles ……

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *