Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Laïcité – Epinal applique la loi du menu de substitution sans porc dans les cantines

image_pdfimage_print

cantine-epinal

Lors du dernier Conseil municipal toutes les délégations ont été passées en revue dont la restauration scolaire municipale. L’occasion pour le député-maire d’Epinal de réaffirmé qu’à Epinal, la ville applique à la lettre la charte de la laïcité concernant les repas servis.

« Depuis 20 ans, la ville propose un repas de substitution quand il y a du porc et c’est tout on n’ira pas au-delà ! On applique la charte de la laïcité à la lettre » assure-t-il.

Le service public de la restauration scolaire et municipale a été confié à la Société Elior depuis le 1er septembre 2010 et pour une durée de 8 ans.

Au total, 225,250 couverts ont été réalisés (en baisse de -3,6% par rapport à l’année précédente), pour un chiffre d’affaires total de 1 174 879 euros (soit une baisse de -0,7%).

28% de l’activité globale concerne la ville d’Epinal ce qui représente 225 250 couverts. Les 72% restants de cette activité globale concerne l’activité extérieure soit 591 185 couverts.

Les tarifs

« On entend parfois dire que certains payent pour d’autres. C’est faux, c’est la collectivité qui paye pour tout le monde ! » explique Michel Heinrich. Le tarif payé par les familles varie de 1,78 euros à 5,63 euros, en fonction des tranches de quotient familial. Leur contribution moyenne est alors de 3,70 euros. Sachant que le coût moyen d’un repas est de 11,43 euros (repas, charges et personnel), le coût net pour la ville est de 7,73 euros par repas.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *