Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – Pour le bac, ils aménagent un kayak pour un ancien élève handicapé passionné de sport !

image_pdfimage_print

IMG_20151214_141106[1]

Des élèves de STI2D du lycée Mendès France veulent aménager un canoë kayak pour Romain Lachenale, un ancien élève handicapé.

Romain Lachenale, sportif, membre de la section montagne du lycée, avait construit sa vie de valide autour du sport.

Un accident, lors d’une baignade à Bouzey, lui a fait marquer un temps d’arrêt. Toujours grâce au sport, Romain  a repris sa marche en avant. La pratique d’une activité handisport nécessite beaucoup d’appareillages.

La maman de Romain témoigne : « nous sommes démunis, l’univers du handicap, c’est l’univers de la débrouille, les solutions n’existent pas et lorsqu’elles existent, elles ne sont pas adaptées au handicap de l’athlète. Tout reste au stade du prototype avec pour conséquence des coûts que les familles peinent à supporter ».

C’est à ces difficultés que se sont heurtés les animateurs du club de canoë kayak de Golbey  Epinal Saint-Nabord (GESN) cet été.

La mise en place a été longue et hasardeuse et, si Romain fut tout à sa joie de naviguer, la frustration de l’athlète transpirait : « le manque de maintien sur le bateau et mes problèmes de préhension de la pagaie ne me permettaient pas de retrouver les sensations de glisse auxquelles j’étais habitué ».

Axel BOULANGE, Théo DETELA, Chris DUPUIS, Gaëtan  HEULLUY et Anthony KLEIN, élèves du lycée Pierre Mendès France, étaient à la recherche d’un support afin de présenter l’épreuve de projet du baccalauréat 2016 Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable spécialité Innovation Technologique et Eco Conception (STI2D  ITEC).

Les contraintes liées au projet sont de développer un objet innovant, de s’inscrire dans un des thèmes sociétaux, par exemple équiper une personne d’un système permettant de diminuer un handicap, de réaliser un prototype et de le tester.

La rencontre entre ces jeunes s’est tenue au lycée : Dominique ANDRE, professeur d’ingénierie mécanique a détaillé l’épreuve de projet que devront soutenir les cinq candidats en juin ; Romain et sa maman ont exposé les problématiques liées au handicap ; les responsables du club GESN ont expliqué les contraintes inhérentes à la pratique handi du canoé et ont mis à disposition du matériel.

Les élèves ont présenté leurs premières réflexions et les premières modifications à apporter au canoë pour en faciliter la pratique.

Rendez-vous en juin pour les premiers essais.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *