Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – L’association ARGOS dit « stop au gavage »

image_pdfimage_print

gavage

Crédits photographiques : Marc Fourniquet.

« ARGOS » milite pour la protection animale. Originaires de Saint-Dié-des-Vosges et des vallées environnantes, d’Epinal ou de Remiremont, les adhérents de l’association tiennent régulièrement des tables d’information au sujet de l’exploitation et l’utilisation des animaux pour la consommation humaine, qu’elle soit alimentaire ou à des fins de loisirs et de plaisir.

Association_ARGOS_02Avec des élevages industriels fleurissant un peu partout – toujours plus intensifs et rentables – des animaux électrocutés ou dépecés vivants pour la fabrication de vêtements, ou des cirques continuant de transporter des animaux sauvages asservis à travers la France et auxquels sont imposés la réalisation d’exercices contre nature dans des conditions de dressage et de détention épouvantables, la liste des souffrances animales est encore à ce jour bien longue.

Partant de ce constat, les membres d’« ARGOS » organisent différentes actions pour informer la population quant à la souffrance et l’exploitation animale. Relayant les campagnes et informations nationales d’associations de défense et de protection des animaux, ils avaient installé samedi dernier un stand rue Thiers, afin de sensibiliser les passants à l’approche des fêtes de fin d’année sur le gavage des oies, la fabrication du foie gras ainsi que sur le danger d’en consommer. Ils invitaient également les badauds à signer une pétition s’inscrivant dans le cadre de la campagne « Stop Gavage » de L214, qui vise à mettre fin au gavage des oies. Plus d’informations à ce propos sur le site Internet StopGavage. Pour plus d’informations sur l’association ARGOS, veuillez contacter par téléphone Caroline Abate, au 06-83-59-61-85, ou Maud van Tieghem, au 06-03-18-15-19.

J.J.




Une réaction sur “Vosges – L’association ARGOS dit « stop au gavage »

  1. Ani

    Stop au foie gras et bravo à eux d’avoir le courage de s’opposer à ces lobby.
    La cause devrait avoir plus de facilité à intéresser cette année puisque l’on reparle de la grippe aviaire, un risque de plus pour le foie gras même si on veut nous faire croire le contraire je ne prendrais pas le risque…il est vrai qu’en France les nuages radioactifs s’arrêtent aux frontières alors les virus…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *